La techno blockchain pour éliminer les contrefaçons de disques durs

IBM et Seagate sortent l’artillerie lourde contre le faux stockage

Le projet qui unit Seagate et IBM permet la lutte contre la contrefaçon des disques durs en utilisant la Blockchain Platform d’IBM pour authentifier la provenance des produits. De quoi combattre le fléau de la contrefaçon de produits électroniques, qui s’élève à 1700 milliards de dollars selon l’IACC. Seagate renseignera la plateforme d’IBM avec des données d’identification, dites eID, au moment de la fabrication du disque. La technologie Certified Erase de Seagate utilisera la technologie « cryptographic erasure » dont l’utilisation crée un certificat de purge signé et stocké dans la blockchain.

Multiplication des partenariats pour IBM

À tout moment, tous les intervenants ont accès à la blockchain afin de vérifier son authenticité et son historique. En plus d’améliorer la transparence, Bruce Anderson, PDG d’IBM, explique que la blockchain permet d’optimiser la chaîne logistique en limitant les formalités administratives. IBM continue le déploiement de sa Blockchain Platform après s’être associé à la Maersk pour le transport, Walmart pour la nourriture et UBS pour la banque.