Test des 9900K, 9700K et 9600K : overclocking à 5 GHz contre Ryzen

La neuvième génération d’Intel enfin testée et overclockée comme il se doit, face à Ryzen, lui-aussi overclocké.

1 : Intro, caractéristiques 3 : VRMark, 3DMark et AotS :Escalation 4 : Shadow Of War et Project CARS 2 5 : Civilization VI CPU et GPU, Dawn of War III 6 : GTA: V et Hitman 7 : Bureautique 8 : Rendu, transcodage et compression 9 : Conclusion

Consommation, overclocking et configuration de test

Consommation

Les mesures de consommation présentent toujours un risque d’erreur, mais tant que les valeurs à partir du connecteur 12 Volts (EPS) de l’alimentation, des sondes de la carte mère dédiées à l’alimentation et du transformateur coïncident, tout va bien. En conséquence, nous étudions exclusivement la consommation directe des processeurs pour éviter les biais susceptibles d’être induits par les cartes mères. Les valeurs issues du contrôleur PWM sont tout à fait fiables sous réserve de les mesurer en moyenne sur quelques minutes.

Précisons que les tests ci-dessus ont été effectués dans notre laboratoire américain : ils ne sont donc pas directement comparables avec ceux des précédents articles car l’environnement n’est pas identique (220 V et 50 Hz en Europe contre 110 V et 60 Hz aux Etats-Unis, différences dans le choix des composants).

Overclocking

Afin de minimiser les contraintes thermiques, nous avons utilisé un Corsair H115i v2 pour tester les derniers nés d’Intel. Ce kit watercooling tout-en-un nous a permis d’atteindre une fréquence de 5,1 GHz sur le 9700K avec une tension Vcore 1,345 Volt et une Load-Line Calibration réglée sur automatique. Le processeur oscillait alors entre 70 et 74°C durant les tests sans AVX, mais il n’a pas été en mesure de tenir un test simulant le repliement des protéines avec instructions AVX, malgré une marge de manœuvre thermique bien réelle. Nous avons donc appliqué avec succès un offset de -3 dans ce cas précis, c’est-à-dire que le 9700K abaissait sa fréquence à 4,8 GHz pour les benchmarks avec AVX tout en se maintenant à 5,1 GHz sur les autres tests. Avec ces réglages, le processeur s’est maintenu dans une plage allant de 88 à 91°C lors d’une session de trois heures sous Prime95.

D’après leurs dernières statistiques en date, seulement 28 % des Core i7-9700K testés par Silicon Lottery peuvent atteindre 5,1 GHz ou plus (précisons qu’ils utilisent un offset de seulement -2 sur les benchmarks AVX et une tension Vcore un peu plus élevée que nous à 1,362 Volt pour faire le tri). Au 28 octobre 2018, Silicon Lottery affirmait également que l’intégralité des Core i7-9700K passés par chez eux pouvaient tenir une fréquence de 4,9 GHz ou mieux. Chacun d’entre nous peut donc s’attendre à des résultats de cet ordre sous réserve d’être tombé sur un processeur correct.

Notre 9600K est monté à 5 GHz avec une tension de 1,36 V et une Load Line Calibration laissée en automatique. Nous n’avons pas utilisé d’offset AVX, et n’avons pas dépassé les 80°C avec notre AiO Corsaur H115i v2, et 64°C sans AVX. Nous aurions pu le monter à 5,2 GHz, mais il fallait alors dépasser nettement la limite de sûreté d’Intel à 1,35 V.

MEG Z390 Godlike

Nous utilisons la MSI MEG Z390 Godlike pour tester l’intégralité des processeurs Intel au sein de cet article. Cette carte mère coûte la bagatelle de 560 €, mais elle a le mérite d’avoir un étage d’alimentation suffisamment bien dimensionné pour supporter un overclocking agressif.

Notons que MSI impose une fréquence BCLK de 100,8 MHz : ce petit 0,8 MHz supplémentaire est certes toujours bon à prendre dans une perspective de courses aux performances, mais dans le cadre d’un usage normal, on parlerait plus volontiers de tricherie. Il en résulte que notre overclocking de 5,1 GHz est en fait à 5,14 GHz pour être précis. Non seulement les fréquences d’origine sont influencées par cet overclocking caché, mais en plus il n’est pas possible d’ajuster le BLCK de manière à supprimer cette tricherie. Nous attendons donc une mise à jour de MSI qui nous permette de régler le BCLK à sa véritable fréquence de référence, à savoir 100 MHz.

La MEG Z390 Godlike constitue le vaisseau amiral des cartes mères MSI en chipset Z390 : outre son tarif qui ne laisse aucun doute sur son positionnement, elle embarque un étage d’alimentation à 18 phases (dont 16 pour le CPU) capable d’exploiter la pleine puissance des derniers processeurs d’Intel, ainsi que quelques accessoires bons à prendre comme une carte riser PCIe pouvant accueillir deux périphériques de stockage M.2 ainsi qu’une carte d’encodage pour le streaming avec entrée HDMI 1.4b.

Configuration de test

Composants Intel LGA 1151 (Z390)
Intel Core i9-9900K, i7-9700K, i5-9600K, i7-8700K, i5-8600K, i5-8400
MSI MEG Z390 Godlike
2x 8 Go G.Skill FlareX DDR4-3200 @ DDR4-2667 & DDR4-3466

Intel LGA 2066
Intel Core i9-7820X
MSI X299 Gaming Pro Carbon AC
4x 8 Go G.Skill FlareX DDR4-3200 @ DDR4-2666, DDR4-3200

AMD Socket AM4 (400-Series)
AMD Ryzen 7 2700X, Ryzen 5 2600X
MSI X470 Gaming M7 AC
2x 8 Go G.Skill FlareX DDR4-3200 @ DDR4-2933

Communs aux trois configurations
EVGA GeForce GTX 1080 FE
SSD Samsung PM863 1 To
Alimentation SilverStone ST1500-TI 1500 Watts
Windows 10 Pro (à jour)
Refroidissement Corsair H115i

Sommaire :

  1. Intro, caractéristiques
  2. Consommation, overclocking et configuration de test
  3. VRMark, 3DMark et AotS :Escalation
  4. Shadow Of War et Project CARS 2
  5. Civilization VI CPU et GPU, Dawn of War III
  6. GTA: V et Hitman
  7. Bureautique
  8. Rendu, transcodage et compression
  9. Conclusion