Test : passer d’iOS à Android, l’épreuve ultime ?

Torture ou délivrance, seuls les meilleurs trolls auront la réponse.

En octobre dernier mon équilibre numérique a vacillé, basculé même. Il y a sept ans je quittais BlackBerry et Android pour passer à l’ennemi avec un iPhone 4 flambant neuf. Une petite révolution personnelle qui m’accrocha à Apple jusqu’à acquérir tour à tour des iPad puis des MacBook. Toutes ces années durant, je n’avais jamais fait aucune infidélité à la firme de Cupertino, transformant et faisant évoluer tout mon matériel sous le signe de la pomme croquée.

Mais mon écosystème si bien réglé à volé en éclats il y a quelques semaines. Je suis passé à Android. Une véritable révolution qui n’a été possible à mes yeux que par un modèle : le Pixel 3 de Google. Aucun autre smartphone Android ne s’était attiré mes faveurs jusqu’alors, malgré les atouts indéniables de certains. Avec lui, c’était un coup de foudre pour son design, mais aussi pour Android Stock, sobre et épuré, et son appareil photo.