Test : MSI GE75 Raider, la RTX 2060 Mobile plus rapide qu’une GTX 1070 Max-Q

Avec sa RTX 2060 Mobile, le GE75 Raider de MSI tient la dragée haute aux notebooks équipés de GTX 1070 Max-Q, avec DLSS et Ray Tracing en bonus.

1 : Design et détail de la config 2 : L'extérieur 4 : Performances graphiques 5 : Performances CPU, stockage et PCMark 6 : Températures 7 : Nuisances sonores, autonomie 8 : Conclusion

L’intérieur

Démontage

Si le démontage est à priori aisé, seules quelques vis attachant la coque inférieure au reste du notebook, l’opération s’est avérée plus difficile que prévu, les clips tout autour de la coque en plastique refusant pendant un moment de céder. De quoi donner quelques sueurs froides quand il s’agit de forcer un peu.

Une fois (enfin) ouvert, le GE75 Raider 8SE dévoile des entrailles bien rangées, avec en particulier un système de refroidissement plutôt imposant. Détail amusant, la batterie est placée entre les deux ventilateurs, là où de nombreux châssis préfèrent la mettre à l’opposé, entre les enceintes.

Le système de refroidissement

Comme c’est presque toujours le cas, le système de refroidissement est composé de plusieurs heatpipes : deux sont dédiés au processeur et à ses VRM, quatre sont réservés au GPU, à sa VRAM et à son étage d’alimentation. Un dernier caloduc relie à la fois le GPU et le CPU à l’un des ventilateurs. L’air est aspiré par dessous et expulsé par l’arrière et sur les côtés.

Processeur, GPU et mémoire vive

Le processeur Core i7-8750H et ses VRM sont à droite sur la photo plus haut, tandis que la RTX 2060 Mobile, ses 6 Go de mémoire GDDR6 et son étage d’alimentation sont à gauche sur cette même photo. L’absence de module MXM interdit tout upgrade, mais est-ce réellement gênant ?

Les deux ports SO-DIMM sont occupés par deux modules de 8 Go de mémoire DDR4 fabriqués par Samsung. Les timings (CL19 19-19-43) sont classiques pour ce type de machine.

Une fois encore, le chipset HM370 n’est même pas équipé d’un pad thermique. Rien de bien grave, son TDP n’est que de 3 watts.

Le stockage

La partie stockage est confiée à un SSD Kingston (RBUSNS8154P3256GJ) de 256 Go, au format M.2 compatible NVMe 1.2, associé à un disque dur classique de 1 To (un Seagate BarraCuda Pro ST1000LM049 fonctionnant 7200 tours par minute). On notera qu’un second emplacement M.2 NVMe est disponible, permettant d’ajouter un autre SSD en cas de besoin.

Contrôleurs WiFi et Bluetooth

Un module Killer 1550i s’occupe du WiFi 802.11ac et du Bluetooth 5.0, tandis qu’un contrôleur RealTek RTS5129 gère le lecteur de cartes mémoires en USB.

La partie audio

Enfin, un classique contrôleur Realtek ALC1220 est en charge de la partie audio. Notons au passage que le système audio Dynaudio du notebook utilise des haut-parleurs d’une taille assez conséquente.

Sommaire :

  1. Design et détail de la config
  2. L'extérieur
  3. L'intérieur
  4. Performances graphiques
  5. Performances CPU, stockage et PCMark
  6. Températures
  7. Nuisances sonores, autonomie
  8. Conclusion