Test : KFA2 RTX 2070 EX, une carte efficace et abordable

Que demander de plus ?

1 : Intro et caractéristiques 3 : Démontage : PCB et dissipateur 4 : Benchmarks QHD / 4K 5 : Consommation 6 : Températures, fréquences et overclocking 7 : Ventilation et bruit 8 : Résumé et conclusion

La carte en détail

Le refroidissement embarqué s’avère plus que respectable puisque la carte pèse 1073 grammes, ce qui la place dans la moyenne haute. Ses dimensions sont aussi standard : 28,5 cm de long (de l’extrémité de la coque du système de refroidissement à l’équerre PCI), 12 cm de large (du sommet de la coque à l’extrémité de la fente PCIe) et 4,7 cm d’épaisseur, auxquels il faut encore ajouter 0,5 cm pour la plaque arrière de couleur noire.

La coque du système de refroidissement en plastique noir mat est rehaussée d’applications métallisées et a droit aux incontournables illuminations RGB au niveau des pales des ventilateurs et du logo GeForce RTX sur le dessus de la carte. Les joueurs les plus puritains désactiveront ces illuminations tapageuses, les autres s’amuseront avec les réglages quelques temps. Les deux ventilateurs à 9 pales ont une envergure de 9,7 cm (ouverture de 10 cm).

Coté sorties, on a droit au minimum syndical avec les quatre sorties utilisables en simultané prévues par NVIDIA : on se contentera donc d’une sortie HDMI 2.0 et de trois DisplayPort 1.4. La carte possède également deux connecteurs d’alimentation ATX (un à 8 broches et l’autre à 6 broches).

Sommaire :

  1. Intro et caractéristiques
  2. La carte en détail
  3. Démontage : PCB et dissipateur
  4. Benchmarks QHD / 4K
  5. Consommation
  6. Températures, fréquences et overclocking
  7. Ventilation et bruit
  8. Résumé et conclusion