Accueil » Actualité » 30 Go de données holographiques

30 Go de données holographiques

Alors que l’incertitude plane toujours quant au futur support de stockage de grande capacité, remplaçant de l’actuel DVD, Optware Corp. vient mettre son grain de sel dans cette histoire et annonce la commercialisation prochaine d’un support de stockage holographique d’une capacité de 30 Go.

Ce n’est pas la première fois que l’idée du stockage holographique est évoquée. D’ailleurs, son concurrent InPhase s’est aussi attelé à la tâche et souhaite proposer prochainement des disques holographiques pour le marché professionnel. (voir cette actualité)

Des prix prohibitifs

Le produit d’Optware, quant à lui, n’est pas un disque, mais plutôt une unité de stockage au format carte de crédit. Baptisé HVC, pour Holographic Versatile Card, sa commercialisation est d’ors et déjà prévue pour la fin de l’année prochaine.

Au niveau des tarifs, Optware annonce un prix inférieur à 1 dollar par carte –le prix d’un CD-R, notamment grâce aux coûts de production très réduits de ce type de support.

Mais ne vous réjouissez pas trop vite, car les lecteurs de cartes holographiques proposés par Optware seront proposés au prix de 1900 dollars et les lecteurs/graveurs HVC culmineront à plus de… 9000 dollars ! Des prix totalement irréalistes qui, on l’espère, seront revus à la baisse d’ici décembre 2006, date de commercialisation de ces appareils. Sinon, ce nouveau format, incompatible avec tout matériel existant, risque fort de passer à la trappe et d’avoir beaucoup de mal à s’imposer face aux futures galettes.

En effet, les futurs disques remplaçants du DVD offriront des capacités similaires voire supérieures pour un prix unitaire certes plus élevé, mais ceux-ci seront compatibles avec des appareils de lecture/enregistrement proposés à des prix beaucoup plus accessibles, même si comme toutes les nouvelles technologies, ils resteront relativement élevés dans un premier temps.

Manifestement, le HD-DVD et le Blu-Ray n’ont rien à craindre de la concurrence du support holographique, du moins pour le moment car selon ses créateurs, cette technologie très prometteuse pourrait bien s’imposer par la suite, peut-être même comme l’après HD-DVD/Blu-Ray ou encore en remplacement de nos vieux disques durs magnétiques. Bref, ce nouveau type de format a encore quelques années pour se perfectionner et -qui sait ?, prendre la relève.