Accueil » Actualité » 3,16 GHz et 120 W pour les prochains Xeon Penryn

3,16 GHz et 120 W pour les prochains Xeon Penryn


La prochaine génération de Xeon, les processeurs Intel pour les serveurs et les stations de travail, est en route. On retrouve deux séries de processeurs : les Harpertown, équipés de quatre cores, et les Wolfdale, qui proposent deux cores. Tous ces processeurs utilisent une finesse de gravure de 45 nm (contre 65 nm actuellement) et l’architecture Penryn. La sortie de ces processeurs est prévue pour le premier trimestre 2008.

Harpertown, quatre cores, 3,16 GHz et 12 Mo de cache

Tous les processeurs Harpertown (une ville de Californie) utiliseront un bus cadencé à 1 333 MHz, et seront équipés de 2 x 6 Mo de cache L2. Comme les Xeon 51xx actuels, ces processeurs seront composés de deux Xeon dual-core placés sur le même die. La fréquence variera de 2,33 GHz pour la E5410 à 3,16 GHz (166 MHz de plus que le meilleur Xeon actuel) pour le X5460. Tous les modèles auront un TDP de 80 W, sauf le X5460, qui passera à 120 W. Deux versions basse consommation (L5410 à 2,33 GHz et L5420 à 2,66 GHz) sont aussi prévues, avec un TDP de seulement 50 W. Enfin, un Xeon E5405 semble aussi prévu, mais sa fréquence n’est pas connue.

Wolfdale, les Xeon dual-core montent à 3,33 GHz

Une version seulement équipée de deux cores est aussi prévue, sous le nom de code Wolfdale (une ville des États-Unis). Trois modèles semblent prévus : un E5205 d’entrée de gamme, cadencé à 1,86 GHz seulement avec un bus 1 066 MHz, un E5260 avec une fréquence élevée, 3,33 GHz (en bus 1 333 MHz) et une version basse consommation, avec un TDP de seulement 40 W (65 W pour les deux autres). Ce L5250 serait cadencé à 3,16 GHz avec un bus 1 333 MHz. Les trois modèles devraient profiter de 6 Mo de cache L2 partagé, un des avantages de la technologie 45 nm.

Encore des soucis pour AMD

Avec cette nouvelle génération de processeurs, les prochains modèles AMD ont du souci à se faire : le K10 Barcelona n’arrive qu’en août, avec une fréquence de seulement 2 GHz. Même si le processeur d’AMD est un peu plus rapide que les Xeon actuels à fréquence identique (ce qui est loin d’être certain), les Xeon 45 nm d’Intel seront plus performants que les actuels et monteront plus haut en fréquence, ce qui devrait permettre de garder l’ascendant sur AMD. Intel a actuellement un avantage de plus de 50 % en fréquence, et le TDP assez faible des modèles que nous venons de découvrir montre que la société de Santa Clara dispose d’une certaine marge pour augmenter la fréquence.