Accueil » Actualité » 32 nm CMOS chez Fujitsu

32 nm CMOS chez Fujitsu


Alors que le 45 nm est encore très rare dans nos chaumières (en dehors des CPU Intel), Fujitsu améliore son procédé de gravure en 32 nm, le prochain grand pas en avant. La technologie de Fujitsu utilise une technologie classique, type CMOS, au lieu des technologies à base de métal comme celle d’Intel (qui utilise notamment du Hafnium).

Plus simple à produire

Le gros avantage de la technologie de Fujitsu vient du fait que son système est plus simple à produire que les gravures à base de métal. Au lieu de devoir utiliser des métaux rares et de multiplier le nombre d’étapes, cette nouvelle technique permet de simplifier la production tout en gardant les avantages du 32 nm (notamment le gain en consommation). Pour les transistors NMOS, Fujitsu utilise un alliage à base de nickel-silicide (silicium + cobalt) couplé à une couche de silicium avec des impuretés qui permettent d’améliorer mes performances. Pour les transistors PMOS, Fujitsu passe à des portes entièrement en silicide (alliage de silicium et de cobalt).

La technologie ne devrait pas être plus chère que les actuelles implémentations du 32 nm, tout en simplifiant la production des puces.