Accueil » Actualité » 3D NAND : les SSD devraient concurrencer les HDD sur le plan tarifaire en 2016

3D NAND : les SSD devraient concurrencer les HDD sur le plan tarifaire en 2016

Image 1 : 3D NAND : les SSD devraient concurrencer les HDD sur le plan tarifaire en 2016Si l’on en croit les propos d’un analyste, les prix des SSD au Gigaoctet deviendront plus intéressants que ceux des disques durs conventionnels dès la fin de l’année 2016 ou au pire en 2017. Selon lui, cette baisse des prix du marché des SSD sera permise par la mémoire flash 3D NAND permettant d’augmenter la densité des puces de mémoire flash. Sur la 3D NAND, Samsung et Toshiba sont en avance puisqu’ils livrent déjà des puces 3D NAND. D’ailleurs, Samsung commercialise depuis l’année dernière le 850 Evo, un SSD doté de mémoire V-NAND TLC capable de stocker 3 bits par cellule. Au fur et à mesure que cette technologie se démocratisera (on sait qu’Intel et Micron prévoient son arrivée pour la fin de l’année dans leurs usines), le prix des SSD devrait grandement diminuer.

Parallèlement à l’augmentation de la densité des SSD, les HDD devraient devenir moins intéressants à l’avenir à cause de la limite de capacité. En effet, il semble difficile de continuer à augmenter la capacité des disques durs mécaniques au-delà d’une certaine limite que les experts estiment vers 10 To. On voit déjà que les constructeurs ont du mal à augmenter la capacité sans impact sur les performances comme par exemple le SMR (Shingled Magnetic Recording) qui réduit la vitesse d’écriture. A contrario, la capacité des SSD devrait encore augmenter puisque certains parlent de 30 To en 2018. SanDisk prévoit déjà des SSD de 8 To cette année et 16 To en 2016.