4 clés USB Wi-Fi 802.11ac au banc d’essai

1 : Introduction 2 : D-Link DWA-182 3 : Netgear A6210 5 : ZyXEL AC240 6 : Benchmarks 7 : Conclusion

TP-Link Archer T4U

Doté d’une antenne omnidirectionnelle et d’un câble d’extension afin d’optimiser la force du signal, l’Archer T4U est l’adaptateur Wi-Fi AC1200 USB 3.0 actuellement proposé par TP-Link.

Assez populaire sur nos forums, TP-Link se distingue souvent par une politique tarifaire agressive par rapport à la concurrence. Cette tendance se vérifie encore aujourd’hui puisque l’Archer T4U se trouve à 33 euros.

Caractéristiques

  • AC1200, débit maximal théorique de 300 Mb/s sur la bande 2,4 GHz et 867 Mb/s sur la bande 5 GHz
  • USB 3.0, rétrocompatible avec l’USB 2.0
  • Antenne interne multidirectionnelle
  • Compatibilité standards IEEE : 802.11ac, 802.11n, 802.11g, 802.11a

Tour du propriétaire

L’Archer T4U est livré avec un CD de pilotes, un guide de démarrage rapide ainsi qu’un câble d’extension.

Chose assez rare pour être signalée, les pilotes sont fournis sur un mini CD (80 mm), solution qui a le mérite d’être compacte mais moins rapide qu’un CD classique (120 mm) en raison de son diamètre réduit. Ce même mini CD contient également un mode d’emploi complet au format PDF.

Fonctionnalités

L’Archer T4U propose toutes les fonctionnalités attendues, parmi lesquelles bouton WPS et LED témoin, laquelle diffuse une lumière verte. L’antenne est complètement interne, ce qui permet d’arriver à un gabarit plus contenu que d’autres produits au sein du panel de test. Ceci étant dit, l’adaptateur de TP-Link donne un peu l’impression d’avoir été taillé à la serpe, de même que son carénage en plastique ne s’annonce pas comme étant des plus résistants. Notons par ailleurs qu’il arbore un revêtement brillant, particulièrement susceptible aux traces de doigts et rayures.

La LED éclaire au travers d’une bande de plastique transparent et non pas une petite ouverture circulaire, donnant ainsi l’impression que la lumière est générée par plusieurs LED. A vrai dire, aucun des autres adaptateurs de ce comparatif n’est aussi lumineux, caractéristique que chacun d’entre nous appréciera (ou pas).

Démontage

  1. : connecteur USB 3.0
  2. : bouton WPS
  3. : double antenne interne (chacune est indiquée)
  4. : LED

Notons l’absence de protection contre les radiofréquences : nous avons contacté TP-Link USA (Note de la rédaction : il s’agit ici de nos confrères américains qui ont contacté leur représentant TP-Link local) pour savoir si l’adaptateur était bien complet, ce à quoi la marque a répondu par l’affirmative. Apparemment, ce choix a été guidé par des contraintes de certification.

A l’usage, l’Archer T4U bataille pour maintenir une connexion constante sur la bande 2,4 GHz comme la bande 5 GHz. L’adaptateur a parfois connu des ralentissements et autres latences à l’ouverture de pages Web, problèmes que nous n’avons pas constatés sur les trois autres modèles. L’instabilité de l’Archer T4U au cours de nos tests nous pousse donc à nous demander si TP-Link a fait le bon choix, tout en sachant que les trois autres adaptateurs ont tous une protection contre les radiofréquences.

Utilitaire

L’utilitaire fourni peut gérer les paramètres Wi-Fi si on le souhaite. Bien qu’il ne propose pas de représentation du réseau Windows, les informations essentielles sont bien là : SSID, type de réseau, mode de chiffrage, mode sans fil et débit estimé.

Deux modes (désactivés par défaut) sont proposés aux plus avertis d’entre nous : SoftAP et power-save. Le premier permet de simuler un routeur, tandis que le second parle de lui-même. Précisons que nous avons utilisé la version V1_141219 du logiciel pour nos tests.

Prix et garantie

Comme évoqué plus tôt, le TP-Link Archer T4U est trouvable à 33 €, tout en bénéficiant lui aussi d’une garantie de deux ans.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. D-Link DWA-182
  3. Netgear A6210
  4. TP-Link Archer T4U
  5. ZyXEL AC240
  6. Benchmarks
  7. Conclusion