Accueil » Actualité » 43 Tbit/s, nouveau record pour la fibre optique

43 Tbit/s, nouveau record pour la fibre optique

Image 1 : 43 Tbit/s, nouveau record pour la fibre optiquePropagation de la lumière au coeur d’une fibre optique (source Angel Toshkov)

Pour le grand public, la fibre optique c’est l’accès à internet à 100 Mbit/s (voire 1 Gbit/s pour les plus chanceux). Pour les professionnels, elle est synonyme d’interconnexion réseau 40 GbE ou 100 GbE. Pour les chercheurs cependant, elle peut aller beaucoup plus loin. En 2011, le Karlsruhe Institut für Technologie avait établi un record avec une transmission à 26 térabits par seconde. Ce record vient d’être battu par une équipe de la Technical University of Denmark (DTU) et de belle manière puisque les chercheurs danois l’ont plus que doublé, atteignant 43 Tbit/s.

Soulignons qu’il est ici question de transmission sur une seule fibre via un seul laser. Des liens plus rapides ont déjà été réalisés, mais ils tiraient parti de plusieurs fibres ou d’un multiplexage de plusieurs lasers de longueurs d’onde différentes dans une même fibre. Les chercheurs du DTU ont tout de même eu recours à une fibre spéciale. Fournie par l’opérateur japonais NTT, elle possède sept coeurs au lieu d’un seul comme les fibres traditionnelles, ce qui multiplie d’autant la bande passante.

Au final on peut se demander à quoi peuvent bien servir des connexions aussi rapides. Les chercheurs ont une réponse évidente : absorber la hausse du trafic sur internet, estimée à 40 ou 50 % par an, sans faire exploser la consommation électrique. Selon le DTU, internet génère autant d’émissions de carbone que les transports. Tout ça pour regarder des vidéos de chat et des photos de hamburger…