Accueil » Actualité » 47% des ADSLisés prêts au dégroupage total

47% des ADSLisés prêts au dégroupage total

Si l’on en croit une étude de l'institut GFK et du magazine SVM publiée aujourd’hui et réalisée auprès de 1.069 foyers en décembre, une petite moitié des internautes se disent prêts quitter France Télécom pour rejoindre un opérateur de téléphonie tiers. En effet, ces consommateurs s’estiment suffisamment satisfait par le service de téléphonie IP fournis par leur fournisseur d'accès à Internet alternatif pour partir.

Deux foyers sur cinq sur Internet

Il en ressort des informations très intéressantes sur les habitudes de consommation des français internautes, qui représentaient deux foyers sur cinq, soit 9,8 millions de foyers reliés à Internet. Parmi tout ce petit monde, 7,2 millions surfaient via le haut débit, soit 75% des surfeurs, c’est à dire bien plus qu’en 2004 (deux foyer sur trois). Au passage, on notera que la France est en tête vis-à-vis de ses petits voisins européens.

7,2 millions de foyers connectés via le haut débit

Par ailleurs, si l’on s’intéresse aux 7,2 millions de foyers connectés via le haut débit, on découvre que plus des deux tiers ont souscrit à une offre de téléphonie, qu’il s’agisse de la présélection, d’un dégroupage, ou d’un dégroupage total. Ils estiment ainsi, en passant par leur fournisseur d'accès à Internet réaliser des économies, substantielles pour certains. Dans la grande majorité des cas, ils sont satisfaits du service fourni et ce sont 47% d’entre eux qui se disent dorénavant prêts à abandonner France Télécom, jugeant cette offre de téléphonie suffisamment fiable pour se passer de l’abonnement téléphonique.

Une nouvelle émergence : la télévision

Enfin, on notera que l’an dernier a vu se développer une nouvelle offre via Internet : la télévision sur ADSL, un foyer sur six reçoit la télévision via la ligne téléphonique via des services, souvent gratuits et quelques fois payants, proposés par les fournisseurs d'accès à Internet. D'autant plus que les offres se multiplient, en qualité comme en quantité, et que de plus en plus de personnes se trouvent dans le périmètre minimum nécessaire à une bonne réception.