Accueil » Actualité » 480 cores dans un serveur 2U

480 cores dans un serveur 2U

Image 1 : 480 cores dans un serveur 2UIl y a quelques semaines, nous vous parlions d’un serveur à base d’Atom qui contenait 512 cores (1 024 threads) dans un serveur 10U. La société Calxeda, spécialisée dans les puces ARM, compte faire mieux : 480 cores dans un serveur 2U.

Calxeda est une société fondée en 2008 qui a décidé de proposer des puces ARM dans des serveurs. L’intérêt est évident : la quantité d’énergie consommée est très faible avec les SoC ARM et c’est un énorme avantage pour les serveurs de stockage et pour tout ce qui ne nécessite pas une énorme puissance de calcul. Calxeda devrait proposer, à terme, un SoC ARM intégrant quatre cores Cortex A9 et capable de s’interconnecter à grande vitesse avec d’autres SoC. Avec une consommation moyenne de 5 W selon la société et la possibilité d’installer 120 SoC dans un serveur 2U, le rapport nombre de cores/consommation est intéressant.

Dans la pratique, il y a encore deux écueils : le Cortex A9, couramment utilisé, est un processeur 32 bits qui se limite à 4 Go de mémoire et la puissance reste limitée. Si pour certains usages ce n’est pas un problème, la parallélisation permettant de compenser le manque de puissance de chaque core, pour d’autres les processeurs plus rapides (et qui consomment plus) restent nécessaires. Le Cortex A15, le prochain core de chez ARM, devrait régler en partie les problèmes : il devrait être plus rapide que le Cortex A9, monter plus haut en fréquence et prendre en charge jusqu’à 1 To de RAM via un mode proche du PAE des anciens processeurs Intel, le CPU lui-même restant un modèle 32 bits.

Pour des sociétés comme Google et Microsoft, qui stockent beaucoup de données, mais n’effectuent pas des traitements très lourds, les serveurs à base de puces ARM ou d’Atom sont très intéressants, tant le gain en consommation est important.