Accueil » Actualité » 4e licence 3G et future 4G : le calendrier

4e licence 3G et future 4G : le calendrier

Image 1 : 4e licence 3G et future 4G : le calendrier

L’ARCEP, l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes, vient de publier son calendrier pour la première phase de l’attribution des bandes de fréquences encore disponible pour la téléphonie 3G.

Comme prévu, l’attribution des 15 Mhz encore inutilisés dans la bande des 2,1 GHz se fera en deux étapes. La première, courant jusqu’au 30 juin, permettra à un nouvel opérateur potentiel (peut-être Iliad ou Numéricable) d’acquérir une bande de 5 MHz.

Un ticket d’entrée à 320 millions d’euros

L’heureux acquéreur devra toutefois mettre un coquette somme sur la table (on parle de 210 millions d’euros) et reverser ensuite annuellement 1% de son chiffre d’affaires. Le nouvel opérateur sera également soumis à une obligation de couverture de la population (25% sous deux ans, 80% sous huit ans), comme ce fut le cas par le passé pour les trois opérateurs actuels de téléphonie mobile.

La seconde phase, dont les conditions exactes ne seront connues qu’au mois de juin, permettra l’attribution des deux autres bandes de 5 Mhz. L’ARCEP a par ailleurs lancé la consultation pour le déploiement de la 4G, une technologie mobile devant à terme remplacer l’actuelle 3G+ avec des débits annoncés de l’ordre de 100 Mbps. La 4G devrait utiliser deux bandes de fréquences : une première dans les 800 MHz (actuellement utilisée par la télévision analogique mais devant être libérée d’ici 2010) pour les zones rurales, et une seconde dans les 2,6 GHz (que l’armée devrait libérer d’ici 2012 au plus tard) pour les zones urbaines.