Accueil » Dossier » 5 claviers mécaniques : le bonheur pour vos mains

5 claviers mécaniques : le bonheur pour vos mains

1 : Introduction 2 : Interrupteurs: Cherry MX Black et MX Red 3 : Cherry MX Brown et MX Clear 4 : Cherry MX Blue et autres interrupteurs 5 : PS/2 Vs USB 6 : Anti-Ghosting : entre réalité et marketing 7 : Configuration du test 8 : SteelSeries 6Gv2 9 : SteelSeries 6Gv2 (suite) 10 : Ione Xarmor U9BL 11 : Ione X-Armor U9BL (suite) 12 : Ione X-Armor U27 Wireless 13 : Ione Xarmor U27 Wireless (suite) 14 : Zowie Celeritas 15 : Zowie Celeritas (suite) 16 : Razer BlackWidow Ultimate 17 : Razer BlackWidow Ultimate (suite)

Conclusion

Tous les claviers testés aujourd’hui sont bons, ce qui est un moindre mal vu le marché de niche auquel ils s’adressent. On s’attendait à un sans faute en termes de qualité de fabrication, ce qui a bien été le cas voir même au-delà de nos espérances. Il faut également souligner la qualité constante des interrupteurs Cherry quelque soit leur couleur et le clavier dans lequel ils sont intégrés.

Image 1 : 5 claviers mécaniques : le bonheur pour vos mains

Quel clavier choisir ?

Il est difficile de trancher parce qu’aucun clavier n’est en retrait. Nous avons délibérément testé suffisamment de modèles pour représenter les trois principaux interrupteurs de Cherry, sachant que chacun est orienté en fonction de certaines utilisations. Le premier facteur discriminant est finalement la disponibilité chez nous : les deux claviers Ione sont (à ce jour) difficilement trouvables hors des USA, sans même parler d’une éventuelle disposition en AZERTY.

On insistera par contre sur le fait qu’il n’y a pas d’utilisation particulière pour laquelle un de ces claviers pourrait être déconseillé, vu qu’ils oscillent tous entre « satisfaisant » et « excellent » sachant que nous ne les avons pas uniquement évalués dans une perspective de jeu. Il faut aussi admettre une part de subjectivité, surtout pour un périphérique aussi personnel qu’un clavier. De plus, nous n’avons pas tous les mêmes mains.

A défaut de pouvoir vraiment départager les 5 modèles testés, les interrupteurs Cherry nous ont par contre semblé nettement supérieurs aux traditionnels membranes en caoutchouc. Ceci vaut aussi bien pour le ressenti que pour leur durabilité. On peut trouver encore plus cher, mais en dehors du cas particulier des interrupteurs Topre, les prix montent du fait de fonctions/gadgets supplémentaires et non pas de la qualité de fabrication ou encore de l’adaptabilité.

PS/2 ou USB ?

En principe il faut privilégier le PS/2 dans la mesure du possible, mais il faut vraiment être ultra rapide pour faire la différence avec l’USB sachant qu’elle ne se fait que dans des cas exceptionnels. C’est probablement la carte mère qui risque de trancher vu que les ports PS/2 ont tendance à disparaitre.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Interrupteurs: Cherry MX Black et MX Red
  3. Cherry MX Brown et MX Clear
  4. Cherry MX Blue et autres interrupteurs
  5. PS/2 Vs USB
  6. Anti-Ghosting : entre réalité et marketing
  7. Configuration du test
  8. SteelSeries 6Gv2
  9. SteelSeries 6Gv2 (suite)
  10. Ione Xarmor U9BL
  11. Ione X-Armor U9BL (suite)
  12. Ione X-Armor U27 Wireless
  13. Ione Xarmor U27 Wireless (suite)
  14. Zowie Celeritas
  15. Zowie Celeritas (suite)
  16. Razer BlackWidow Ultimate
  17. Razer BlackWidow Ultimate (suite)
  18. Conclusion