Accueil » Actualité » 802.11ah : le Wi-Fi pour les objets connectés

802.11ah : le Wi-Fi pour les objets connectés

Au MWC — nous y serons —, Antcor va présenter ses puces compatibles 802.11ah. Cette norme, qui devait être finalisée en 2015, devrait arriver cette année dans les appareils, avec — comme souvent avec les normes 802.11 — des puces qui utilisent le brouillon de la norme.

Pour les objets connectés

Le 802.11ah n’est pas destiné aux ordinateurs ni aux transmissions de grandes quantités de données — le 802.11n et le 802.11ac sont plus adaptés — mais bien aux objets connectés et à la transmission de données issues de capteurs divers et variés. Le premier avantage de la norme, c’est de travailler dans la bande des 900 MHz : la portée annoncée est 50 % plus élevée que pour du 802.11n (qui travaille dans la bande des 2,4 GHz ou des 5 GHz) et la consommation est faible. Bien évidemment, le débit est lui aussi assez faible : 150 kilobits/s au minimum, jusqu’à environ 40 mégabits/s si on utilise des canaux de 8 MHz.

Image 1 : 802.11ah : le Wi-Fi pour les objets connectés900 MHz

Antcor, pour éviter les problèmes de changement dans la norme — les spécifications ne sont pas encore finalisées —, proposera des DSP au départ, mais on peut supposer qu’une fois la norme fixée dans le marbre, les puces seront plus simples.

Le but du 802.11ah est bien évidemment de lutter contre les différentes technologies utilisées dans les objets connectés : Bluetooth 4.0, ZigBee, Z-Wave ou toutes les technologies propriétaires mises en places par certains constructeurs.