Accueil » Actualité » À la conquête de l’informatique moderne avec les Works de NVIDIA

À la conquête de l’informatique moderne avec les Works de NVIDIA

La nouvelle stratégie de NVIDIA passe par les Works (GameWorks, DesignWorks, VRWorks, ComputeWorks, DriveWorks, etc.). La société montre qu’elle s’investit beaucoup dans l’apprentissage automatique, l’intelligence artificielle et les voitures autonomes.

Image 1 : À la conquête de l'informatique moderne avec les Works de NVIDIAGameWorks de NVIDIA

NVIDIA a présenté son SDK qui regroupe d’anciennes et nouvelles API dédiées à certaines applications. La majorité d’entre elles ne sont pas nouvelles, mais ce fut un moyen pour la firme de rappeler ses priorités et stratégies à long terme. La compagnie de Jen-Hsun Huang a présenté ses nouvelles API Iray qui optimisent la création de rendus photoréalistes. Elle a aussi annoncé la sortie de CUDA 8 en juin, qui prend en charge Pascal. Elle a montré de nouvelles méthodes de visualisation de données, des API pour les voitures autonomes, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. Bref, NVIDIA a visé presque tous les secteurs qui dépendent des calculs parallélisés destinés aux GPU et montre que les Works sont là pour y rester. Mais le SDK de NVIDIA n’est pas exactement un environnement de développement pour autant : les développeurs retrouvent ces API sous la forme de plug-in dans leurs outils de travail.

Les dernières API du SDK de NVIDIA :
– GameWorks (PhysX, HairWorks, WaveWorks)
– DesignWorks (Iray, MDL, Optix, Path Rendering)
– VRWorks (Muti-Res Shading, VR SLI, Context Priority)
– ComputeWorks (CUDA, cuDNN, nvGraph, IndeX)
– DriveWorks (SensorFusion, Detection, Localization, HD Maps)
– Jetpack (Deep Learning SDK, DIGITS Workflow, VisionWorks)