Accueil » Dossier » Accélération 2D : la Voodoo 4 plus forte que les Radeon HD 5800 et GeForce GTX !

Accélération 2D : la Voodoo 4 plus forte que les Radeon HD 5800 et GeForce GTX !

1 : Introduction 2 : GDI et la 2D, de Windows XP à Windows 7 3 : Rendu graphique 2D via GDI 4 : Symptômes des Radeon HD 5000 sous Win 7 5 : Notre logiciel de benchmark 2D en GDI 6 : Tom2D : texte 7 : Tom2D : lignes 8 : Tom2D : splines / courbes de Bézier 9 : Tom2D : polygones 10 : Tom2D : rectangles 11 : Tom2D : ellipses 12 : Tom2D : blitting 13 : Tom2D : étirement

Conclusion

Image 1 : Accélération 2D : la Voodoo 4 plus forte que les Radeon HD 5800 et GeForce GTX !Pour résumer notre analyse, nous avons remarqué que les cartes graphiques haut de gamme actuelles se révèlent franchement décevantes en 2D. Cette conclusion est, certes, en partie due aux performances des Radeon HD 5xxx dans certains cas particuliers sous Windows XP, mais surtout à une sérieuse faiblesse de leur part en matière de dessin en rendu direct sous Windows 7.

Cette dernière faiblesse est d’autant plus frustrante qu’il suffit d’appliquer un petit truc (ouvrir et refermer une autre fenêtre) pour voir les performances augmenter temporairement, comme nous l’expliquions à la page consacrée au benchmark de dessin de lignes. Le problème est donc clairement d’ordre logiciel, non matériel. Nvidia ne fait guère mieux : même la GeForce GTX 285 se voit mettre la pâtée par les chipsets graphiques intégrés. Un comble quand on pense que les cartes graphiques de ce niveau coûtent souvent plus de 300 € !

En parlant des chipsets graphiques intégrés, il est intéressant de noter que ceux-ci se montrent rapides dans un grand nombre de nos tests. C’est particulièrement le cas du nForce 630i, un produit pourtant plus tout jeune mais qui affiche des scores plutôt bons dans tous les benchmarks. Les IGP d’Intel semblent eux aussi particulièrement bien adaptés aux applications 2D, malgré leur réputation peu engageante en matière de 3D. Côté Intel toujours, le CPU Atom souffre de son manque de puissance intrinsèque (ce qui n’a rien de surprenant), qui ralentit forcément le rendu en GDI et le confine bien souvent à la dernière place. Il s’agit malheureusement d’une limitation profondément dommageable pour un processeur si souvent couplé à Windows XP ; il conviendra donc de choisir les applications utilisées sur cette plateforme.

Bien que la GDI ne soit plus aujourd’hui ce qui se fait de mieux en matière de 2D, il ne fait aucun doute que les résultats obtenus lors de nos tests continueront encore à s’appliquer à de nombreux utilisateurs pendant un bon moment, pour les raisons que nous avons expliquées.

Note de la rédaction : Comme promis, ATI nous a recontacté après la publication de la première partie de notre article et nous a fourni un pilote censé régler les problèmes que nous avons rencontré. Nous sommes actuellement en train de tester ce pilote au sein de notre laboratoire allemand et vous ferons part de nos conclusions dans les plus brefs délais.

Si vous souhaitez essayer notre logiciel de benchmark Tom2D, il est disponible à cette adresse.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. GDI et la 2D, de Windows XP à Windows 7
  3. Rendu graphique 2D via GDI
  4. Symptômes des Radeon HD 5000 sous Win 7
  5. Notre logiciel de benchmark 2D en GDI
  6. Tom2D : texte
  7. Tom2D : lignes
  8. Tom2D : splines / courbes de Bézier
  9. Tom2D : polygones
  10. Tom2D : rectangles
  11. Tom2D : ellipses
  12. Tom2D : blitting
  13. Tom2D : étirement
  14. Conclusion