Accueil » Dossier » Accélération 2D : la Voodoo 4 plus forte que les Radeon HD 5800 et GeForce GTX !

Accélération 2D : la Voodoo 4 plus forte que les Radeon HD 5800 et GeForce GTX !

1 : Introduction 2 : GDI et la 2D, de Windows XP à Windows 7 3 : Rendu graphique 2D via GDI 5 : Notre logiciel de benchmark 2D en GDI 6 : Tom2D : texte 7 : Tom2D : lignes 8 : Tom2D : splines / courbes de Bézier 9 : Tom2D : polygones 10 : Tom2D : rectangles 11 : Tom2D : ellipses 12 : Tom2D : blitting 13 : Tom2D : étirement 14 : Conclusion

Symptômes des Radeon HD 5000 sous Win 7

Nous avons dû prouver que le rendu direct et sans tampon de certaines primitives (formes géométriques) GDI prenait bien plus longtemps sous Windows 7 avec une Radeon HD 5870 ou 5750 qu’avec toute autre carte graphique. Avant de tenter d’isoler plus précisément les causes de ce phénomène, nous devions en examiner les symptômes avec soin afin de déterminer s’il touchait tout le monde et sinon, quels utilisateurs risquaient le plus d’être affectés. Fort heureusement, ce problème n’affecte pas systématiquement tous les utilisateurs ; cependant, ceux qui sont touchés devront faire face à une réduction drastique des performances en 2D, ce qui aura toutes les chances d’être particulièrement frustrant.

Image 1 : Accélération 2D : la Voodoo 4 plus forte que les Radeon HD 5800 et GeForce GTX !

Problèmes de rendu direct

Comme nous le signalions dans la première partie de cet article, les problèmes de performances des cartes ATI sous Windows 7 concernent essentiellement le rendu des lignes, des courbes, des ellipses et des polygones. Nous n’avons ainsi mesuré qu’environ 4000 courbes par seconde sur notre Radeon HD 5870, sans tampons individuels pour le périphérique d’affichage. Lorsque nous avons voulu déplacer un objet composé de 50 courbes et dessiné en temps réel avec le ROP, elle n’est parvenue à dessiner que 25 images par seconde lors du mouvement (il faut toutefois noter que la technique XOR utilisée pour faire disparaître les objets nécessite un deuxième rendu, donc il s’agit en réalité de 50 opérations).

Si l’objet à déplacer dépasse les 100 courbes, le nombre total de courbes à redessiner (5000 par secondes : 100 courbes x 50 opérations par seconde) est supérieur à la capacité de traitement de la Radeon HD 5870 ! Sachant qu’il est fréquent que les clip arts soient composés de plus de 100 courbes, il devient impossible de déplacer ces objets flottants sans clignotements, ce qui pose de graves problèmes de productivité, même pour les programmes aux graphisme les plus basiques.

En outre, de nombreuses applications font appel à des commandes graphiques simples que les développeurs ne voient pas l’intérêt de mettre en mémoire tampon : ces applications sont les plus touchées par les manquements de la Radeon HD 5870.

Problèmes de dessin avec mise en mémoire tampon

Même lorsqu’un logiciel utilise une mémoire tampon interne et gère la mise à jour des formes géométriques, il reste possible de rencontrer des problèmes de performances. Même chose pour le transfert en blocs du contenu du tampon (la fonction BitBlt), qui fonctionne au ralenti.

Quels types de programmes sont affectés ?

En bref, tout programme de 2D qui émet des commandes GDI pour dessiner des objets à l’écran est susceptible de rencontrer un problème avec les nouvelles Radeon HD, en particulier lorsqu’ils doivent dessiner un grand nombre d’objets. C’est également le cas des logiciels qui manipulent des informations graphiques, comme les programmes de dessin, de planification de projets ou même de bureautique (certains éléments de la suite Microsoft Office sont par exemple affectés).

Avec quels programmes avons-nous rencontré des problèmes concrets ?

  • CorelDraw, Adobe Illustrator, Adobe Freehand MX, Nemetschek AllPlan (fonctions 2D)
  • Adobe Photoshop CS3/CS4 (objets vectoriels sur plusieurs couches)
  • Microsoft Publisher, Microsoft PowerPoint et d’autres logiciels similaires
  • Microsoft Excel, lors du rendu de graphiques de grande taille ou de grandes feuilles de calcul comportant des aplats de couleur
  • Divers outils de construction, notamment pour le dessin électrique, de plomberie ou d’air conditionné
  • Divers outils spécifiques à un secteur donné (annotations de dessins, plans de sites ou d’aménagement urbain, etc.)


Tous ces programmes fonctionnent relativement correctement sur les autres cartes graphiques grand public modernes. Elles n’ont pas non plus besoin de cartes graphiques pour station de travail, de type FireGL ou Quadro ; en fait, nous avons obtenu des résultats satisfaisant sur bon nombre de cartes graphiques d’entrée de gamme vendues moins de 50 €.

Quels programmes ne sont, de manière générale, PAS affectés ?

  • Tous les programmes qui effectuent le rendu en 2D à l’aide de Direct2D (mais qui ne fonctionnent donc pas sous Windows XP)
  • Tous les programmes de 3D qui utilisent Direct3D et n’effectuent pas de rendu en 2D
  • Tous les programmes qui effectuent le rendu en 2D à l’aide d’OpenGL


Résumé et conclusions préliminaires

Nous vous conseillons d’attendre la sortie de nouveaux pilotes (ce qui ne devrait pas tarder : nous sommes en ce moment en train de les tester dans notre laboratoire) puis, seulement, de vérifier quels sont les problèmes, parmi ceux que nous décrivons, qui affecterons votre productivité. Il est inutile de s’affoler : ces problèmes ne concernent que les performances en 2D sous Windows 7 lorsqu’une application utilise GDI ou GDI+ pour effectuer un rendu en 2D. Malheureusement, c’est le cas de la plupart des applications prévues pour Windows XP, mais il faut également prendre en compte le fait que l’accélération matérielle n’apporte de toute façon rien à certaines primitives.

Étant donné qu’en plus de la Radeon HD 5870, la 5750 est également affectée, il y a de fortes chances pour que le problème soit dû aux pilotes et non au matériel (NDLR : ce qu’ATI a confirmé entretemps) et qu’il touche l’ensemble de la gamme Radeon HD 5xxx. Bref, bien qu’il ne s’agisse pas d’une pandémie au sein des nouvelles cartes graphiques, cela reste un problème sérieux pour les utilisateurs concernés, raison pour laquelle nous estimons que les éditeurs devraient mettre à jour leurs logiciels aussi rapidement que possible.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. GDI et la 2D, de Windows XP à Windows 7
  3. Rendu graphique 2D via GDI
  4. Symptômes des Radeon HD 5000 sous Win 7
  5. Notre logiciel de benchmark 2D en GDI
  6. Tom2D : texte
  7. Tom2D : lignes
  8. Tom2D : splines / courbes de Bézier
  9. Tom2D : polygones
  10. Tom2D : rectangles
  11. Tom2D : ellipses
  12. Tom2D : blitting
  13. Tom2D : étirement
  14. Conclusion