Accueil » Actualité » Accélération vidéo sous Android 3.1

Accélération vidéo sous Android 3.1

Image 1 : Accélération vidéo sous Android 3.1

Dans les smartphones et autres tablettes, l’accélération matérielle pour le décodage des vidéos en H.264 est rarement accessible. Si les logiciels livrés avec l’OS utilisent généralement cette fonction — disponible dans la majorité des SoC ARM — les logiciels tiers sont souvent limités à un décodage logiciel. Et un CPU ARM reste assez lent dans ce type d’usage, particulièrement si les instructions SIMD « NEON » ne sont pas disponibles. Heureusement pour NVIDIA et son Tegra 2 (qui n’est pas compatible NEON), ça devrait changer.

En effet, la dernière version de Flash 10.2, la 10.2.157.51, indique que l’accélération matérielle des vidéos sera disponible avec Android 3.1. En théorie, elle permet de décoder les vidéos en 1080p sur une partie dédiée des SoC, ce qui évite de surcharger le processeur et permet de diminuer la consommation, même si la différence n’est généralement pas énorme. En effet, si dans un PC classique passer d’un processeur à 3 GHz à une puce dédiée qui tourne à quelques centaines de MHz a un impact, dans un smartphone la différence est moins importante.

Reste à voir comment sera gérée l’accélération en question : les décodeurs intégrés dans les SoC ont des performances très variables et si certains décodent beaucoup de formats, en 1080p et avec les « profiles » les plus efficaces, d’autres se limitent au 720p en profil de base. Espérons que les principaux décodeurs — celui de NVIDIA, celui de Qualcomm, celui d’Imagination et celui de Texas Instrument — seront prix en charge, même si c’est peu probable. En effet, sur les ordinateurs classiques, Adobe a pris du temps avant de prendre en charge certaines puces (comme les Intel) et le décodage matériel n’est pas encore généralisé.

  • Télécharger Flash Player pour Android