Accueil » Actualité » Accord Motorola-Skype

Accord Motorola-Skype

Skype

Technologies annonce la signature d'un accord avec Motorola. La collaboration entre les deux compagnies devrait amener au lancement de téléphones portables compatibles avec le service de téléphonie sur Internet

Skype

.

"Cet accord est le premier signé avec un fabricant majeur de téléphones", déclare iklas Zennström, directeur général de

Skype

. "Avec cet accord, nous prouvons que nous ne sommes pas des ennemis des sociétés de télécoms mais que nous voulons travailler avec eux". Pour autant, aucune date de mise en vente des téléphones n’a été communiquée. Du côté de

Skype

, ce n’est pas la première fois que la société travaille avec un équipementier de téléphonie mobile. L'éditeur est déjà en contrat avec le concepteur de combinés I-Mate, basé à Dubaï, qui lancera son premier modèle compatible le 31 mars prochain pour environ 900 dollars.

OS : Linux ? Symbian ? Microsoft ?

Au niveau des systèmes d’exploitation, l'accord signé avec Motorola ne précise pas sur quel OS sera choisi afin d’accueillir le logiciel

Skype

. Motorola utilise à la fois celui de Microsoft, celui de Symbian et Linux pour mobiles.

Skype

quant à lui n'était disponible que sur les mobiles I-Mate équipés du système d'exploitation de Microsoft. Les recherches de solutions sont encore à l’étude comme le précise Niklas Zennström : "Nous n'avons pas encore décidé pour quels systèmes d'exploitation

Skype

sera disponible mais nous cherchons à le rendre compatibles avec Symbian et Linux pour mobiles".

Skype

permet de téléphoner gratuitement en utilisant la technologie du peer-to-peer. Son directeur général a développé le logiciel d'échange de fichiers Kazaa. Lancé en août 2003, Skype compte aujourd'hui 26 millions d'utilisateurs dans le monde, dont 850.000 de son service payant lancé en juillet dernier. Les communications entre utilisateurs de Skype sont gratuites mais la société facture les appels vers téléphones fixes et mobiles utilisant les réseaux des opérateurs.