Accueil » Test » Acer XG270HU : que vaut FreeSync ? » Page 6

Acer XG270HU : que vaut FreeSync ?

1 : Introduction 2 : Emballage, ergonomie et accessoires 3 : Interface utilisateur et calibration 4 : Luminosité et contraste 5 : Échelle de gris et gamma 7 : Angles de vue, uniformité, réactivité et input lag 8 : Conclusion

Couleurs et gamut

Image 1 : Acer XG270HU : que vaut FreeSync ?

Il n’y a pas grand-chose à redire sur le mode Standard du XG270HU. Le vert comme le cyan sont assez précis. Le jaune est bien saturé, mais penche un peu trop vers le vert (une dérive que nous avons pu voir de nous-mêmes). Rouge, magenta et bleu présentent des dérives de teinte comme de saturation, mais elles ne sont pas conséquentes. Le bleu est clairement la couleur qui accuse le plus une saturation excessive. Ceci dit, vu qu’il propose également une luminance en retrait, la dérive maximale se limite à un Delta E de 5,76 avec une valeur de 100 %. Le Delta E moyen est de 2,54, ce qui est satisfaisant.

Image 2 : Acer XG270HU : que vaut FreeSync ?

Après calibration de l’échelle de gris et ajustements au niveau des six couleurs, nous avons pu obtenir un meilleur diagramme, sauf que le Delta E est passé à 2,58. Toutefois, nous préférons les résultats post-calibration dans la mesure où l’équilibre général de la luminance est meilleur, de même que les erreurs de teinte au niveau du jaune et du magenta disparaissent. Encore une fois, il faut vraiment avoir l’œil averti pour déceler une différence : l’immense majorité sera ravie avec les couleurs d’origines et il n’y a vraiment pas de quoi justifier l’achat d’une sonde.

Image 3 : Acer XG270HU : que vaut FreeSync ?

Le moniteur d’Acer finit dernier principalement à cause du bleu trop saturé. Bien que la luminance permette de compenser, cette dérive pèse dans le Delta E global. Quoi qu’il en soit, le rendu nous semble tout à fait satisfaisant pour pratiquement tous les cadres d’utilisation. Les moniteurs visant les professionnels font évidemment mieux, mais leur prix n’a rien à voir avec celui du XG270HU. 

Gamut Adobe RGB 1998 et sRGB

Image 4 : Acer XG270HU : que vaut FreeSync ?

Pour peu que l’on cherche un moniteur capable de friser la couverture parfaite de l’espace Adobe RGB, il est difficile de faire mieux que l’Acer XG270HU et le BenQ XL2430T. Si le rouge primaire manque un peu de saturation, le bleu et le magenta vont au-delà du triangle représentant le gamut, d’où la couverture légèrement supérieure à 100 %. Sachant que la luminance des couleurs est également au niveau attendu, le moniteur d’Acer peut être utilisé avec des programmes pour lesquels la fidélité des couleurs est essentielle.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Emballage, ergonomie et accessoires
  3. Interface utilisateur et calibration
  4. Luminosité et contraste
  5. Échelle de gris et gamma
  6. Couleurs et gamut
  7. Angles de vue, uniformité, réactivité et input lag
  8. Conclusion