Accueil » Actualité » Adobe offre des codes barres au format PDF

Adobe offre des codes barres au format PDF

La société Adobe Systems Incorporated, créatrice du logiciel Adobe Acrobat a annoncé la disponibilité d'un nouveau plug-in permettant d'incorporer des codes barres aux fichiers PDF (Portable Document Format) pour la seconde moitié de l'année 2004.

Adobe a également annoncé un nouveau logiciel baptisé Adobe Designer, logiciel qui permettra de créer des documents au format PDF et intégrant la gestion du langage XML (Extensible Markup Language) afin de faciliter les échanges de données entre différents systèmes d'information.

Cette nouvelle technologie permettra à Adobe d'accroître la popularité de son format PDF sur le marché des formulaires électroniques. Aujourd'hui, de nombreuses entreprises les utilisent pour échanger des données marketing, mettre au point des formulaires, ou encore diffuser des communiqués de presse.

Les personnes qui créeront des formulaires pourront désormais leur incorporer un code barre représentatif de l'information qu'ils contiennent. Les destinataires pourront remplir ces formulaires à l'aide du logiciel Adobe Acrobat Reader (le lecteur gratuit de fichiers PDF), qui à son tour incorporera un « code barre de réponse » représentant les données saisies. Un code barre étant capable de représenter 2000 caractères, toute l'information nécessaire au traitement automatique du formulaire peut donc si l'on s'y prend bien y être stockée.

Une fois rempli, le formulaire doit être imprimé. Le code barre sera alors lu par une machine équipée d'un scanner ou par un fax. Il sera envoyé à un serveur de traitement Adobe qui se chargera de transmettre les données décodées à l'entreprise créatrice du formulaire. A la vue de ce processus, on peut d'emblée détecter un business-model par transaction permettant à Adobe de gagner de l'argent pour chaque code barre analysé, ou un système de forfait, mais c'est une autre histoire.

Selon les dirigeants de Adobe, ce système de traitement par code barre aurait des avantages majeurs sur les techniques de reconnaissance optique de caractères (OCR) du fait même de la nature des codes barres : ceux-ci ont été créés de telle sorte qu'ils soient interprétables par une machine, un logiciel OCR au contraire doit analyser un langage propre aux humains (l'écriture) et est donc susceptible de commettre des erreurs.