Accueil » Dossier » Adobe Photoshop CS3

Adobe Photoshop CS3

1 : Introduction 2 : L'interface 3 : Notions importantes (calques et sélections) 4 : Notions importantes (masques) 5 : Les retouches classiques 7 : Les retouches classiques (suite) 8 : Les retouches classiques (fin) 9 : Quelques nouveautés 10 : Une retouche pas à pas 11 : Une retouche pas à pas (suite) 12 : Conclusion

Les retouches classiques (suite)

Les courbes

Un peu dans le même esprit que les niveaux, les courbes (curves) permettent de régler plus finement les tonalités de l’image. Là encore on peut régler chaque couche séparément. Dans cette version, Adobe a rajouté l’histogramme de l’image, rendant plus facile la localisation des tons clairs ou foncés.

La fenêtre des courbes est relativement simple à comprendre, d’autant plus qu’avec cette nouvelle version l’histogramme est affiiché en fond. En abscisse se trouvent l’ensemble des valeurs de l’image de départ, et en ordonnée les valeurs d’arrivée. Au départ, chaque valeur de l’image est traduite par la même valeur, rien n’est modifié, la courbe est une droite oblique à 45°.

Fenêtre des courbes

On peut ensuite agir sur la courbe en ajoutant des points pour lui donner la forme souhaitée. Il suffit de cliquer sur la courbe à l’endroit souhaité, et un point de contrôle apparaît. Bloquons par exemple le haut de la courbe (les valeurs foncées) en ajoutant un point au centre, puis aux trois-quarts. Il est ensuite possible de n’agir que sur les basses lumières, en descendant la courbe. L’image s’assombrit, mais les hautes lumières ne bougent pratiquement pas. En fait les valeurs allant du noir au gris moyen (les deux premières divisions) ne sont plus traduites de manière linéaire, puisqu’on voit que pour chaque point, la valeur qui lui correspond est plus sombre.

Diminution de la luminosité des tons foncés

Contrairement aux niveaux, les courbes permettent une gestion assez fine du contraste. Une courbe en « S » va augmenter le contraste. On voit dans l’exemple suivant que la moitié gauche (en blanc sur le masque du calque de réglage) est bien plus contrastée.

Courbe en S : image contrastée

A l’inverse, une courbe en « S » inversé réduit complètement le contraste de l’image. Il faut manipuler l’outil pour bien comprendre son fonctionnement, mais les courbes permettent une manipulation très fine des tonalités.

Courbe en S inversé : image plate

Tons clairs/Tons foncés

C’est un outil énormément utilisé depuis son apparition dans Photoshop. Il est même souvent un peu trop utilisé, et son effet est trop visible. Dommage, car c’est un outil très puissant, qui permet de récupérer du détail dans les zones les plus claires et les plus foncées de l’image. La boite de dialogue par défaut permet de régler l’intensité pour les tons clairs et les tons foncés. En affichant plus d’options, le logiciel propose également de régler la gamme de tons et le rayon. La gamme de ton permet de restreindre la gamme des tons affectés par la correction. Le rayon permet de choisir l’intensité de la retouche. C’est en expérimentant que l’on finit par trouver les bons réglages, qui améliorent l’image, sans la dénaturer totalement.

Calque de réglage tons foncés/tons clairs

Sommaire :

  1. Introduction
  2. L'interface
  3. Notions importantes (calques et sélections)
  4. Notions importantes (masques)
  5. Les retouches classiques
  6. Les retouches classiques (suite)
  7. Les retouches classiques (suite)
  8. Les retouches classiques (fin)
  9. Quelques nouveautés
  10. Une retouche pas à pas
  11. Une retouche pas à pas (suite)
  12. Conclusion