Accueil » Dossier » Adobe Photoshop CS3

Adobe Photoshop CS3

1 : Introduction 2 : L'interface 3 : Notions importantes (calques et sélections) 4 : Notions importantes (masques) 5 : Les retouches classiques 6 : Les retouches classiques (suite) 8 : Les retouches classiques (fin) 9 : Quelques nouveautés 10 : Une retouche pas à pas 11 : Une retouche pas à pas (suite) 12 : Conclusion

Les retouches classiques (suite)

Un peu dans le même esprit que les retouches de tonalités, Photoshop propose de nombreux outils pour des corrections colorimétriques avancées. S’il est déjà possible de commencer avec les niveaux ou les courbes, on peut souhaiter ajuster plus finement les couleurs.

Teinte/Saturation

C’est là aussi un réglage basique, qui ressemble tout à fait au réglage Luminosité/Contraste. Le premier curseur agit sur la teinte globale (Hue) de l’image, en décalant le spectre. Les deux barres colorées situées en bas de la fenêtre illustrent le changement, celle du haut représentant l’image d’origine, et celle du bas le résultat. Dans l’exemple suivant, la barre du bas est décalée sur la gauche. Les tons jaunes et jaunes orangés sont désormais traduits par des tons verts.

Teinte/Saturation

Le deuxième curseur agit sur la saturation des couleurs. Avec une saturation nulle, l’image passe en niveau de gris. Au contraire, une saturation maximum donne des couleurs très vives. Il est possible de retoucher finement l’image en agissant seulement sur des couleurs particulières. Dans notre exemple, seuls les jaunes sont désaturés. Le résultat est d’ailleurs visible sur la barre du bas, tous les tons jaunes seront traduits par du gris.

Désaturation des jaunes

Le troisième curseur sert simplement à régler la luminosité.

Correction sélective

Cet outil permet, comme son nom l’indique, de corriger séparement les différentes couleurs de l’image (RVB, CMJN plus les blancs et les gris). L’interface est intuitive, il suffit de bien repérer les différentes tonalités dans l’image que l’on souhaite corriger. On peut par exemple retirer le jaune présent dans les couleurs jaunes. Ainsi la fleur perd totalement sa couleur, ce qui n’aurait pas été le cas si l’on avait retiré le jaune des couleurs noires.

Suppression du jaune dans les tons jaunesSuppression du jaune dans les tons noirs

Le mélangeur de couches

Le mélangeur de couches est un autre moyen de faire des retouches colorimétriques. Il est généralement utilisé pour un passage en noir et blanc plus efficace qu’une simple désaturation. Pour plus d’informations, l’article sur le passage en noir et blanc détaille son utilisation.

On le voit donc, il existe énormément de moyens d’arriver au même résultat (tous ne sont pas cités ici), et chacun choisira celui qu’il préfère et celui avec il se sent le plus à l’aise. Le besoin d’utiliser l’un ou l’autre peut aussi survenir en fonction de l’image elle même.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. L'interface
  3. Notions importantes (calques et sélections)
  4. Notions importantes (masques)
  5. Les retouches classiques
  6. Les retouches classiques (suite)
  7. Les retouches classiques (suite)
  8. Les retouches classiques (fin)
  9. Quelques nouveautés
  10. Une retouche pas à pas
  11. Une retouche pas à pas (suite)
  12. Conclusion