Accueil » Dossier » Adobe Photoshop CS3

Adobe Photoshop CS3

1 : Introduction 2 : L'interface 3 : Notions importantes (calques et sélections) 4 : Notions importantes (masques) 5 : Les retouches classiques 6 : Les retouches classiques (suite) 7 : Les retouches classiques (suite) 8 : Les retouches classiques (fin) 10 : Une retouche pas à pas 11 : Une retouche pas à pas (suite) 12 : Conclusion

Quelques nouveautés

Les smart filters

Alors que dans CS2 les filtres n’étaient auparavant applicables que directement sur le calque, Adobe intègre dans la version CS3 des filtres non destructifs, fonctionnant de la même manière que les calques de réglage.

Pour les utiliser, il convient de convertir le calque en « smart object », en passant par le menu « Filtres/Convert for Smart Filters ». Chaque filtre ajouté ensuite sera ensuite appliqué sous forme de « smart filter », et associé à un masque. En double-cliquant sur le nom du filtre, la fenêtre de réglage s’ouvre et les différents paramètres peuvent être modifiés autant de fois que l’on souhaite sans dégrader l’image d’origine. Un double-clic sur la réglette située à droite permet de modifier le mode de fusion du filtre ou son opacité, pour régler le degré d’effet de celui ci.

Utilisation des smart filters

Cette nouvelle manière d’appliquer des filtres afin de pouvoir y revenir plus tard va permettre une bien plus grande souplesse lors de la retouche.

Noir et blanc

Photoshop intègre désormais un outil de conversion en noir et blanc. Il agit un peu comme le mélangeur de couche, mais de manière encore plus simple et visuelle. Chaque couleur possède sa propre graduation, pour les densifier, ou au contraire les éclaircir. Disponible là encore en calque de réglage, les modifications peuvent donc être reprises à volonté.

L’outil de sélection magique

Une autre nouveauté qui peut s’avérer intéressante est l’outil de sélection magique (Quick Selection Tool). Il permet d’utiliser encore une fois un outil de type brosse pour sélectionner automatiquement ce qui est peint. La sélection s’étend automatiquement en essayant de détecter les contours. Si le sujet à sélectionner est suffisamment contrasté par rapport à l’arrière plan, le logiciel s’en sort très bien. En cas d’erreur, il reste toujours la possibilité de restreindre la sélection, en peignant la zone avec la touche alt enfoncée. Une fois la sélection plus ou moins effectuée, un clic sur « Refine Edge » permet d’en modifier le contour, avec un contour progressif ou non, une augmentation du contraste etc.

Le détourage simplifié

La gestion de l’exposition

Autrefois géré uniquement sur les fichiers RAW, la gestion de l’exposition (Exposure) est désormais disponible pour les autres types de fichiers ouverts dans Photoshop. Il s’agit ni plus ni moins que d’un réglage de la luminosité, mais son fonctionnement est très intuitif et efficace. la réglette principale agit sur l’exposition, pour rendre la tonalité générale de l’image plus claire ou plus foncée. La deuxième réglette agit sur les valeurs foncées. La troisième, le gamma, permet de régler le contraste de l’image. Cette fonction est elle aussi disponible sous forme de calque de réglage.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. L'interface
  3. Notions importantes (calques et sélections)
  4. Notions importantes (masques)
  5. Les retouches classiques
  6. Les retouches classiques (suite)
  7. Les retouches classiques (suite)
  8. Les retouches classiques (fin)
  9. Quelques nouveautés
  10. Une retouche pas à pas
  11. Une retouche pas à pas (suite)
  12. Conclusion