Accueil » Actualité » ADSL : les secrets du prix de Free

ADSL : les secrets du prix de Free

Notre confrère 01Net viennent de publier un article
expliquant « l'exploit » de Free, proposant l'ADSL pour 30 euros par mois en mode
512/128. Déjà selon Free, ils n'emploient que 45 personnes
pour faire le travail de 500 chez la concurrence. Etonnant
lorsque l'on sait que l'offre RTC de la firme est une sinon la
plus réputée du marché en terme de qualité.
Deuxièmement,
Free disposerait de son propre réseau (réseau de quoi
exactement ?), permettant ainsi de confortables économies.

Enfin et non des moindres, un petit tour de passe passe
fiscal. Le lancement de la « Free Box » permettrait à la firme,
arguant auprès des services fiscaux qu'il s'agit là de leur
principale activité, permet de bénéficier d'une TVA de 5.5%
(TVA réservée aux services audiovisuels), contre 19.6% pour la
concurrence, faisant ainsi l'économie d'environ 4 euros
supplémentaires.
Free estime que sa position est
confortable et tout à fait légale :
« La lecture
du CSA est la même que la nôtre : à partir du moment où
notre prestation de télédiffuseur est notre service principal,
il n'y a pas de problème, […] Nous avons aussi consulté la
direction média du Premier ministre. »

La
concurrence attend de voir si le trésor public réagit et, si
tel n'était pas le cas, emboiterait le pas de Free. C'est
ainsi qu'on parle déjà d'une « Oreka Box », « Club Internet Box »
et même d'une « FT Box », tout ceci étant bien entendu à mettre
au conditionnel.