Accueil » Actualité » Affaire du bridage des iPhone : Apple accepte un accord à 500 millions de dollars

Affaire du bridage des iPhone : Apple accepte un accord à 500 millions de dollars

Les utilisateurs américains d’iPhone 6 et 7 pourront réclamer 25 dollars de dédommagement.

En 2017, un scandale concernant le bridage de certains iPhone a éclaboussé Apple. Aux États-Unis, l’entreprise vient d’accepter un accord à 500 millions de dollars américains, ou 25 dollars par iPhone.

Image 1 : Affaire du bridage des iPhone : Apple accepte un accord à 500 millions de dollars

À l’époque, des consommateurs américains avaient initié divers recours collectif contre la marque à la pomme. Les membres éligibles sont les propriétaires américains d’iPhone 6, 6 Plus, 6s, 6s Plus, 7, 7 Plus ou SE qui utilisaient le système d’exploitation iOS 10.2.1 ou une version ultérieure. Les propriétaires américains d’iPhone 7 et 7 Plus sous iOS 11.2 ou une version ultérieure avant le 21 décembre 2017 sont eux-aussi concernés.

Apple envisage de lancer des Mac avec des processeurs ARM dès 2021

Des excuses et une appli

Cet accord reste soumis à l’approbation du juge de district américain Edward Davila (San Jose, Californie). Rappelons qu’Apple a toujours nié toute idée d’obsolescence programmée. En revanche, à la suite de cette affaire, la firme avait été contrainte de présenter ses excuses. En outre, elle avait lancé un programme de rabais sur les batteries. Enfin, c’est depuis cette période qu’elle ajouté la fonction « Battery Health » dans iOS. Cette application informe les utilisateurs de l’état de santé de la batterie lithium-ion de leur appareil et leur permet d’ajuster les paramètres en conséquences.

Source : Reuters