Accueil » Actualité » Alice : une blonde au standard ?

Alice : une blonde au standard ?

Notez que je ne suis pas contre les blondes, je suis juste tout contre. Le fait est que le fournisseur d’accès Internet Alice commence à faire jaser. C’est bien beau de promettre monts et merveille en matière de hotline, mais c’est tellement mieux lorsqu’on remplit ses promesses. Alice risque bien d’être victime de son succès : à l’heure actuelle la gratuité totale de son service online n’est pas vraiment constatable, puisqu’il est quasiment impossible de la joindre !
Malgré l’emploi de quelques 350 «hôtesses» chargées de la hotline en supplément des effectifs déjà présents, les soucis de constipation des ligne téléphonique qui mènent à Alice sont toujours bien là. Souffrant d’une succession d’incident technique, il semble bien que l’opérateur à la blonde ne soit pas en mesure de répondre à l’attente du public, appâté par tant de promesses de transparence.

Aussi, les consommateurs commencent à faire parler d’eux. Si l’UFC Que Choisir enregistre de plus en plus de plaintes, le site Allo-Alice, créé par un utilisateur mécontent des prestations du FAI, a enregistré de son côté quelques 12 000 visiteurs pour 56 000 pages lues en un mois et demi d’existence… En tout, plus de 300 témoignages de mécontentements ont été déposés sur ce site et sur la même période.
«Pour le moment, tout va bien» serait-on tenté de dire lorsque l’on regarde ces douloureux problèmes de «loin», mais si aujourd’hui aucune plainte pénale n’a été déposée à l’encontre de l’opérateur, le dossier à charge, lui, continue de gonfler tous les jours. Lorsque l’on tombe, ce n’est pas la chute qui fait mal : c’est l’arrivée. Reste qu’Alice prévoit une amélioration de ses services pour le mois de février prochain.