Accueil » Actualité » AllWinner se tourne vers l’open source

AllWinner se tourne vers l’open source

Bonne nouvelle pour les amateurs de ROM alternatives, de Linux sur ARM et autres modifications d’Android : AllWinner, le constructeur de SoC d’entrée de gamme, a rejoint Linaro. Linaro, c’est une organisation qui est là pour promouvoir l’usage de Linux sur les plateformes ARM, et donc en partie promouvoir l’open source.

Image 1 : AllWinner se tourne vers l'open sourceUne carte équipée d’un SoC AllWinner

AllWinner propose depuis quelques années des SoC ARM d’entrée de gamme, très populaires dans les appareils à bas prix : les A1x (Cortex A8 et Mali 400), les A2x (Cortex A7 et Mali 400MP2), les A3x (Cortex A7 et PowerVR SGX) et le futur A80 (Cortex A15 et A7 en big.LITTLE, PowerVR Rogue). Si AllWinner propose des puces qui sont populaires, le support est par contre actuellement assez mauvais, avec une documentation indigente et l’absence de pilotes open source. L’utilisation d’un autre système que celui fourni au départ est donc souvent problématique sur les plateformes à base de SoC AllWinner, mais le partenariat avec Linaro devrait changer les choses : une trentaine d’ingénieurs de la société vont travailler sur le côté open source (et la documentation) des SoC, pour une intégration plus simple dans le monde de l’open source.

Il est surtout intéressant de constater que les constructeurs s’ouvrent de plus en plus à l’open source pour les pilotes (comme Broadcom avec le GPU du Raspberry Pi) et c’est évidemment une bonne chose. Reste à voir si d’autres constructeurs plus importants suivront cette voie.