Accueil » Actualité » Amazon et sa base de données Cloud

Amazon et sa base de données Cloud

Image 1 : Amazon et sa base de données Cloud

Amazon vient de lancer ce qu’il désigne comme un service de base de données relationnel situé sur un cloud et qu’il nomme Amazon RDS (Relational Database Service).

MySQL sur un cloud

Cela permet aux entreprises de facilement utiliser des clusters de bases de données, sans avoir à administrer des machines physiques, puisque c’est Amazon qui s’en charge. Le grand avantage de cette solution est qu’elle est compatible avec les codes et outils de développement MySQL, qui reste la base de données de choix pour de nombreuses entreprises. Ce service vient donc en complément de l’Amazon simpleDB qui n’est pas aussi complet que RDS.

Plus de performances et des prix moins chers

Amazon en a aussi profité pour présenter de nouveaux services EC2 permettant d’accroître la quantité de mémoire disponible et le type de processeur utilisé dans le but de faciliter l’exécution de tâches lourdes. La firme a enfin réduit ses prix et la plus petite machine Linux EC2 ne demande plus que 9,5 centimes de dollars par heure pour les consommateurs européens, contre 11 centimes de dollars auparavant. À notre connaissance, Amazon ne facture pas en euros.