Accueil » Dossier » AMD 790 GX : le test

AMD 790 GX : le test

1 : Introduction 2 : Le 790GX disséqué 3 : Le SB750 : complément idéal 4 : Un logiciel sur mesure 6 : Protocole de test 7 : Tests synthétiques 8 : Tests synthétiques (suite) 9 : Tests : jeux 10 : Tests : audio/vidéo 11 : Tests : stockage 12 : Consommation 13 : Oveclocking 14 : Conclusion

Gigabyte MA790GP-DS4H

Au départ, nous envisagions de réaliser un comparatif réunissant quatre cartes mères 790GX qui seraient disponibles au lancement. Hélas, les vents ne nous ont pas été favorables, et seulement une carte mère est parvenue à notre labo de test dans les temps : la Gigabyte MA790GP-DS4H. Tant pis pour Asus, Foxconn ou MSI, une autre fois peut-être…

Pour tout dire, nous avons même reçu deux cartes Gigabyte MA790GP-DS4H. L’une de Gigabyte, l’autre d’AMD, après qu’elle fut passée par le service d’assurance qualité du fondeur. Heureux doublon, puisque la carte envoyée par Gigabyte était en révision 0.2, et n’avait pas encore tous ses neurones. Dans certaines applications 3D, l’affichage se troublait, un redémarrage étant parfois nécessaire. La révision 1.0 eut un comportement beaucoup plus agréable.

Du milieu de gamme pour passionnés ?

Image 1 : AMD 790 GX : le testLa MA790GP-DS4H est sans doute la carte de milieu de gamme la plus sophistiquée que nous ayons vu. Elle fut conçu avec pour objectif le rapport qualité/prix (d’où le chipset graphique intégré, l’étage d’alimentation à 4+1 phases seulement et la sortie VGA), mais elle offre certains raffinements propres à attirer le passionné fortuné : radiateurs en cuivre, double slots PCI-Express 16x, 128 Mo de DDR3 embarqués…

Cette carte montre que les partenaires d’AMD ont appris de l’expérience 780G. Par exemple, début 2008 Anandtech mettait en évidence l’incompatibilité de certaines cartes 780G avec les processeurs Phenom et X2 consommant plus de 125 W. La cause n’en était pas le chipset, mais l’étage de puissance des cartes d’entrée de gamme, trop léger pour les CPU les plus gourmands. Cette fois donc, les fabricants n’ont pas fait d’économies de bouts de chandelle : toutes leurs cartes 790GX peuvent accueillir tous les CPU AMD, même les Phenom X4 9950 Black Edition de 140 W de TDP.

Image 2 : AMD 790 GX : le testUn radiateur passif en cuivre recouvre l’alimentation à 4 + 1 phases de la MA790GP-DS4H. Il est relié par caloducs à un autre radiateur monté sur le northbridge. Sous ce second radiateur (mais pas en contact direct) se trouve 128 Mo de DDR3-1333 Elpida, qui forment le tampon SidePort. Une Radeon supplémentaire prendra place dans le port PCI-Express 16x bleu. Si vous optez directement pour un système Crossfire, alors utilisez en plus le port PCI-Express 16x orange.

Gigabyte s’est montré assez peu généreux sur les extras. Il a simplement ajouté un contrôleur Realtek 8111C Gigabit Ethernet, un codec audio Realtek 889A (compatible Dolby Home Theater, Dolby Digital Live) et un contrôleur Firewire Texas instruments. Pas de puce SATA ou RAID supplémentaire, mais sur une carte de milieu de gamme, les six ports RAID 0, 1, 10 ou 5 du SB750 sont suffisants.

Image 3 : AMD 790 GX : le testLa connectique arrière se compose des standards ports PS/2, VGA, USB 2.0 (x4), Firewire, RJ45, S/PDIF (optique), jack 3,5 mm pour du son 8.1 et aussi DVI et HDMI. Petites touches pour finir : le DualBIOS, et des condensateurs à électrolyte solide.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Le 790GX disséqué
  3. Le SB750 : complément idéal
  4. Un logiciel sur mesure
  5. Gigabyte MA790GP-DS4H
  6. Protocole de test
  7. Tests synthétiques
  8. Tests synthétiques (suite)
  9. Tests : jeux
  10. Tests : audio/vidéo
  11. Tests : stockage
  12. Consommation
  13. Oveclocking
  14. Conclusion