Accueil » Actualité » AMD aurait livré des puces défectueuses à Quanta

AMD aurait livré des puces défectueuses à Quanta

Image 1 : AMD aurait livré des puces défectueuses à Quanta


Quanta
vient de porter plainte contre AMD pour manquement à ses obligations contractuelles. Concrètement, il accuse le fabricant de lui avoir livré des puces défectueuses qu’il a ensuite intégrées dans des ordinateurs NEC.

Un problème courant

La firme taïwanaise est le plus grand fabricant d’ordinateurs portables au monde. Il est le sous-traitant de nombreuses entreprises, telles que HP, Sony, Apple ou Toshiba.

Ce genre de procès est très rare et relativement étrange. En effet, la livraison de puces défectueuses ou contestées n’a rien de bien nouveau. En l’espèce, les processeurs livrés par AMD ne répondaient soi-disant pas aux critères thermiques du fabricant et causaient des problèmes de fonctionnement, selon Quanta. C’est une situation très courante dans l’industrie entre un OEM et son fournisseur. Néanmoins, dans la très grande majorité des cas, ce genre de dispute se résout à l’amiable ou par arbitrage et surtout dans le secret. Les procès sont réservés à des situations extrêmes (cf. « GPU défectueux : NVIDIA va payer »).

Image 2 : AMD aurait livré des puces défectueuses à QuantaUne situation inhabituelle

L’affaire prend donc aujourd’hui des proportions inhabituelles. Quanta accuse AMD de fraude, escroquerie, manquement à ses obligations de résultat. De son côté, l’Américain répond que Quanta lui-même a utilisé les puces en question dans d’autres systèmes et qu’il n’a jamais eu de problèmes et qu’aucun autre OEM n’a rapporté ce genre de difficulté. En d’autres termes, AMD affirme qu’il n’est pas responsable des problèmes de NEC.

L’affaire a été portée devant une cour de justice californienne, mais il est fort probable que les deux parties règlent leur différend à l’amiable.