Accueil » Actualité » AMD : CTM et processeur dédié au Stream Computing

AMD : CTM et processeur dédié au Stream Computing

Image 1 : AMD : CTM et processeur dédié au Stream ComputingAMD vient d’officialiser le lancement du premier processeur dédié au Stream Computing. Sous ce nom se cache l’utilisation des capacités de calcul très importantes des GPU, pour des tâches plus sérieuses (utiles ?) que les jeux vidéos. L’initiative a été lancée par ATI à l’été dernier et a dernièrement connu sa première application grand public avec la sortie de nouveaux pilotes Catalyst et d’un client du programme de calcul distribué [email protected], spécialement adapté.

Une Radeon X1950 XT à 2600 $ ?

AMD a donc récupéré l’idée et lance un processeur dédié. Il s’agit en fait ni plus ni moins que d’une carte PCI-Express embarquant un GPU R580. Celui-ci dispose de 48 pixel pipeline et est cadencé à 600 MHz ?. Il est secondé par 1 Go de GDDR3 à 1300 MHz. Son TDP est donné pour 165 W. Destiné au monde professionnel, ce Stream Processor est lancé à 2600 dollars ( !). La pilule peut sembler très dure à avaler pour une carte somme toute pas si différente d’une Radeon X1950 XTX. AMD assure cependant avoir apporté des améliorations dans la gestion de la mémoire. Le Stream Processor a déjà été adopté par GraphStream, Panta Systems et Rackable Systems dans certains de leurs serveurs.

CTM : en direct du silicium

Ce coprocesseur sera pleinement exploité par l’intermédiaire de l’interface de programmation CTM, ou “Close to Metal”. Grâce à elle les développeurs ont un accès direct aux fonctions du GPU, sans devoir passer par les API DirectX ou OpenGL. Cette approche a récemment été suivie par Nvidia qui avec CUDA, a lancé une interface de programmation comparable pour ses Geforce 8800 (lire notre dossier à ce sujet). AMD a précisé que plus de 60 organismes de recherche et entreprises participent au développement de programmes de calculs adaptés aux Stream Processor.

Le futur d’AMD passe par Torrenza

Comme le souligne Marty Seyer, vice président senior du groupe des produits de calcul d’AMD, « le Stream Computing s’inscrit dans le cadre [du] projet Torrenza d’AMD ». Afin de favoriser l’adoption de systèmes basés sur Torrenza dans les entreprises AMD a créé l’OpenFPGA. Ce consortium à but non lucratif comprend notamment des membres de Cray, le fabricant de supercalculateurs. D’autre part un des piliers sur lesquels repose Torrenza est le bus HyperTransport, qui réalise l’interconnexion entre les processeurs et coprocesseurs spécialisés. Pour assurer son développement futur, AMD a conclu un partenariat avec l’Université de Mannheim en Allemagne, qui a débouché sur la création du Mannheim Center of Excellence, centre de recherche dédié à HyperTransport.