Accueil » Actualité » AMD dévoile ses APU Carrizo : priorité à la basse consommation

AMD dévoile ses APU Carrizo : priorité à la basse consommation

Image 1 : AMD dévoile ses APU Carrizo : priorité à la basse consommationUn die CarrizoAMD vient d’officialiser son processeur Carrizo, un APU qui regroupe un CPU Excavator, un GPU, un moteur de traitement vidéo qui gère le H.265 matériellement et un contrôleur mémoire. En mettant tout cela sur un même die, AMD a tenté de réduire les temps de latence, mais aussi à apporter un meilleur rendement en optimisant le rapport performance-watt. L’avenir dira si le pari est réussi.

Image 2 : AMD dévoile ses APU Carrizo : priorité à la basse consommationPlus de composants sur un même die

L’architecture Excavator utilise la même finesse de gravure que Steamroller qui la précède, soit du 28 nm. Néanmoins, AMD a réussi à caser le même nombre de transistors dans une surface 23 % plus petite en augmentant grandement la densité. Cela permet de réduire les courants de fuite, abaisser la consommation et intégrer plus de circuits sur un même die qui contient maintenant 3,1 milliards de transistors. Les puces Carrizo seront destinées aux ordinateurs portables, aux deux-en-un et au monde mobile.

Image 3 : AMD dévoile ses APU Carrizo : priorité à la basse consommationAMD a beaucoup travaillé sur le rendement

En plus de la nouvelle densité, AMD a amélioré la gestion de la consommation en optimisant son protocole Serial Voltage Identification Interface 2.0 qui est maintenant utilisé pour le CPU et le GPU et qui permet aux deux composants de mieux communiquer avec l’alimentation pour mieux ajuster leur consommation. La firme utilise aussi dix modules dits adaptatifs de régulation de la tension et de la fréquence (AVFS) au sein du die. Cela signifie que différentes parties du die auront leurs propres fréquence et tension qui sont ajustées de façon plus précise en fonction de la charge de calcul. Concrètement, l’architecture Excavator consomme moins d’énergie et les Carrizo-L auront un TDP tournant entre 18 W et 20 W.

Enfin, le fait que plus de composants soient sur le die signifie qu’il est possible de consommer bien moins d’énergie en mode veille. La puce peut ainsi passer en mode veille (S3) sans avoir besoin d’interagir avec le système d’exploitation pour consommer environ 50 mW.