Accueil » Actualité » AMD envisage d’acquérir Xilinx, inventeur du FPGA, pour 30 milliards de dollars

AMD envisage d’acquérir Xilinx, inventeur du FPGA, pour 30 milliards de dollars

Après NVIDIA avec ARM et Intel avec Altera, au tour d’AMD de faire ses emplettes.

Si NVIDIA a récemment mis la main au porte-monnaie en proposant 40 milliards pour le rachat d’ARM, AMD pourrait faire de même avec une autre société, Xilinx, pour un montant de 30 milliards de dollars. Les pourparlers sont en cours, et une décision devrait être prise dans les prochaines semaines.

Image 1 : AMD envisage d’acquérir Xilinx, inventeur du FPGA, pour 30 milliards de dollars

C’est l’information rapportée par le Wall Street Journal en fin de semaine dernière. Fondée en 1984, Xilinx est notamment à l’origine du FPGA (Field-Programmable Gate Array) ou circuit logique programmable en français ; utilisés dans différents secteurs, comme les transports ou les télécommunications, les FPGA offrent plusieurs avantages, dont celui d’être reconfigurables à la volée.

AMD Ryzen 5000 : “les meilleurs processeurs gaming au monde”

Une plateforme ACAP attrayante

En pratique, Xilinx et AMD, deux entreprises américaines, collaborent déjà sur de nombreux projets, par exemple la solution deep learning des puces EPYC d’AMD. Le catalogue de Xilinx comprend notamment les plateformes Versal ACAP (Adaptive Compute Acceleration Platform) en 7 nm censées surclasser les FPGA traditionnels : elles prennent en charge l’interface PCIe 5.0, les interconnexions CXL, bénéficient d’émetteurs-récepteurs 112G et de DCMAC 600G Multirate Ethernet et offre une bande passante de 123 To/s. De plus, la société est présente sur bon nombre de marchés, parmi lesquels l’IoT, le HPC, les centres de données, l’automobile, l’aérospatial…

Pour AMD, acquérir Xilinx faciliterait également l’élaboration de solutions combinant CPU et FPGA. En outre, ce serait un bon moyen pour la firme de ne pas se laisser distancer par ses deux concurrents NVIDIA et Intel dans les prochaines années. Comme rapporté plus haut, le premier lorgne sur ARM ; le second avait racheté le fabricant de FPGA Altera, pour 16,7 milliards de dollars, en 2015.

Source : Tom’s Hardware US