Accueil » Dossier » AMD Fusion (Brazos) : presque 5 ans d’attente pour quel résultat ?

AMD Fusion (Brazos) : presque 5 ans d’attente pour quel résultat ?

1 : Introduction 2 : ASRock E350M1 3 : Accélération des vidéos via UVD3 4 : Transcodage vidéo : quelles accélérations ? 5 : Transcodage vidéo : performances 6 : Quid de la qualité vidéo ? 7 : Configuration du test 8 : Jeux 9 : PCMark Vantage 10 : Sandra 2011 11 : Applications 13 : Consommation et rapport performances/prix 14 : Conclusion

Transcodage & encodage

Image 1 : AMD Fusion (Brazos) : presque 5 ans d'attente pour quel résultat ?

Tout comme Lame et WinZip, iTunes n’est pas threadé et l’on retrouve donc le classement habituel. Les cores Bobcat de l’E-350 et l’Atom 330 étant cadencés à la même fréquence, la comparaison s’impose : le premier affiche une supériorité écrasante sur le second.

Image 2 : AMD Fusion (Brazos) : presque 5 ans d'attente pour quel résultat ?

A priori on n’achète pas un nettop ou encore un PCHC pour faire de l’encodage vidéo, mais les tests dans ce domaine sont particulièrement révélateurs du niveau de performances en contexte multithread.

Voici justement un cas où l’ASRock E350M1 ne devance que de très peu la Zotac IONITX-L-E, ce qu’il faut remettre en perspective avec leur positionnement tarifaire : la première commence à être disponible pour 110 euros ou moins, tandis que la seconde est référencée depuis 3 mois et coûte environ 160 euros. Certes, la carte de Zotac propose le Wifi en plus, mais quand bien même on rajoute une carte Wifi, la solution d’AMD offre tout simplement un bien meilleur rapport performances/prix.

Image 3 : AMD Fusion (Brazos) : presque 5 ans d'attente pour quel résultat ?

Cette fois l’Atom arrive même à prendre les devants de très peu, ceci dit ces deux plateformes ne sont pas adaptées à une telle charge : l’Athlon II a beau être un processeur desktop entrée de gamme, il affiche des performances en hausse de 285 % par rapport à l’AMD E-350.

Image 4 : AMD Fusion (Brazos) : presque 5 ans d'attente pour quel résultat ?

Les tâches lourdes comme le rendu 3D ci-dessous ou l’encodage vidéo que l’on vient d’aborder nécessitent de choisir des processeurs desktop et non pas des plateformes basse consommation, à moins d’avoir une patience à toute épreuve.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. ASRock E350M1
  3. Accélération des vidéos via UVD3
  4. Transcodage vidéo : quelles accélérations ?
  5. Transcodage vidéo : performances
  6. Quid de la qualité vidéo ?
  7. Configuration du test
  8. Jeux
  9. PCMark Vantage
  10. Sandra 2011
  11. Applications
  12. Transcodage & encodage
  13. Consommation et rapport performances/prix
  14. Conclusion