Accueil » Dossier » AMD FX-8350 : le nouveau Bulldozer

AMD FX-8350 : le nouveau Bulldozer

1 : Introduction 2 : Overclocking et compatibilité avec les cartes-mères existantes 3 : Architecture Piledriver : du Bulldozer amélioré 5 : Configuration de test et benchmarks 6 : PCMark 7 7 : 3DMark 11 8 : Sandra 2013 Beta 9 : Création de contenu 10 : Adobe CS 6 11 : Bureautique 12 : Compression 13 : Encodage audio/vidéo 14 : Battlefield 3 15 : The Elder Scrolls V: Skyrim 16 : World Of Warcraft: Mists Of Pandaria 17 : Consommation et efficacité énergétique 18 : Conclusion

Architecture Piledriver : une consommation réduite

La plupart des améliorations apportées à l’architecture Piledriver ont pour but d’augmenter ses performances par cycle, c’est-à-dire d’exécuter un plus grand nombre d’instructions par cycle (IPC) afin de rendre le FX-8350 plus productif que le FX-8150 à fréquence égale. Mais la raison pour laquelle AMD est parvenu à cadencer son nouveau fer de lance à 4 GHz plutôt qu’à 3,6 GHz réside dans la baisse de sa consommation : alors que le FX-8350 affiche le même TDP que son prédécesseur (125 watts), sa fréquence est plus élevée de 400 MHz.

Le fondeur est resté assez vague sur la manière dont il est arrivé à un tel exploit : tout au plus nous a-t-on parlé de gains progressifs liés à l’architecture elle-même et d’ajustements physiques tels que l’amélioration du power gating. Nous savons que la majorité des avantages de Piledriver par rapport à Bulldozer provient de la hausse de fréquence qu’autorisent les optimisations de consommation. Si le FX-8350 est 15 % plus rapide que le 8150 dans une application donnée, on peut estimer qu’environ 10 % vient des 400 MHz supplémentaires et 5 % des améliorations apportées aux performances par cycle.

Image 1 : AMD FX-8350 : le nouveau Bulldozer

Nous avons essayé de tirer les vers du nez à AMD en ce qui concerne la technologie Resonant Clock Mesh obtenue sous licence auprès de Cyclos Semiconductor, mais nos efforts ont été vains. Nous sommes toutefois à peu près certains que celle-ci est en grande partie responsable des gains de performances obtenus sous le plafond thermique.Selon un document publié par AMD, Cyclos et l’Université du Michigan à Ann Arbor, la technologie Resonant Clock peut réduire de 24 % l’énergie nécessaire à la distribution des fréquences au sein de l’architecture Piledriver. Le document est assez technique mais très intéressant. Un passage de la conclusion nous a particulièrement marqué :

« Dans la plage de fréquences de 3,0 à 4,4 GHz, les économies d’énergie engendrées par rclk [le système Resonant Clock] permettent soit d’augmenter la fréquence d’environ 100 MHz à consommation égale, soit de réduire la consommation de 5 à 10 % à fréquence égale. »

Image 2 : AMD FX-8350 : le nouveau Bulldozer

L’architecture Piledriver est la première implémentation de cette technologie en production. Il sera intéressant de voir ce qu’en fera AMD dans ses prochaines architectures, d’autant plus que ce même document indique que les gains d’efficacité se tassent après avoir atteint un pic à 3,3 GHz.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Overclocking et compatibilité avec les cartes-mères existantes
  3. Architecture Piledriver : du Bulldozer amélioré
  4. Architecture Piledriver : une consommation réduite
  5. Configuration de test et benchmarks
  6. PCMark 7
  7. 3DMark 11
  8. Sandra 2013 Beta
  9. Création de contenu
  10. Adobe CS 6
  11. Bureautique
  12. Compression
  13. Encodage audio/vidéo
  14. Battlefield 3
  15. The Elder Scrolls V: Skyrim
  16. World Of Warcraft: Mists Of Pandaria
  17. Consommation et efficacité énergétique
  18. Conclusion