Accueil » Actualité » AMD lance Puma : l’anti Centrino 2

AMD lance Puma : l’anti Centrino 2

Image 1 : AMD lance Puma : l'anti Centrino 2
AMD profite des retards d’Intel pour lancer sa nouvelle plateforme portable Puma, qui vient contrer le Centrino 2. AMD joue résolument sur le côté plateforme de la chose, en proposant, à la manière d’Intel, un ensemble chipset/CPU.

Un processeur entre K8 et K10

Le processeur utilisé est le Griffin, un processeur basé sur le K8 (Athlon 64) avec des morceaux de K10 dedans. Disons-le tout net : des petits morceaux, comme les glaces avec des cookies. En fait, pour paraphraser une célèbre marque, le Griffin, c’est « le K8 meilleur qu’un K8 ». Il va porter le nom de Turion X2 Ultra : AMD garde le nom Turion et rappelle qu’il s’agit d’un processeur avec deux cores et qu’il va plus vite. Plus vite grâce aux 2 Mo de cache (2x 1 Mo) présents, contre 1 Mo auparavant. Pour la consommation, on retrouve un contrôleur mémoire amélioré (c’est un des bouts de K10) et la possibilité de gérer la tension des deux cores et du lien HyperTransport indépendamment (c’est un autre morceau de K10). Enfin, AMD a changé le lien HyperTransport : il est maintenant plus rapide (et à la norme 3.0). Cette modification a un grand intérêt, nous allons le voir.

Image 2 : AMD lance Puma : l'anti Centrino 2

Un chipset complet

Le chipset AMD M780G est un chipset équipé d’un IGP, le Radeon HD 3200. Cette puce, compatible DirectX 10.1, est compatible Hybrid Crossfire : AMD parle de 70 % de gains avec une Radeon HD 3470. La carte décode de façon matérielle les formats HD et elle peut être activée et désactivée à la volée : par exemple pour être utilisée uniquement sur batterie, une carte graphique plus puissante étant utilisée sur secteur. AMD propose 64 Mo de mémoire sur la carte elle-même, le reste étant partagé (ce qui explique le lien HyperTransport plus rapide, pour maximiser la bande passante). Globalement, c’est nettement mieux que les autres IGP, mais ça reste faible dans l’absolu. Petite anecdote, un des avantages du DisplayPort (géré par la Radeon HD 3200) selon AMD, c’est qu’il nécessite moins de fils que le LVDS : les charnières des PC portables seront donc moins encombrées.

Image 3 : AMD lance Puma : l'anti Centrino 2 Image 4 : AMD lance Puma : l'anti Centrino 2

Le fondeur annonce avoir plusieurs partenaires comme Acer, Asus, Clevo, Fujitsu, Fujitsu Siemens Computers, HP, MSI, NEC et Toshiba. On notera l’absence de Dell qui semble s’éloigner de plus en plus du géant vert. Enfin, AMD propose un choix conséquent de cartes Wi-Fi, en indiquant que les cartes Atheros ou Broadcom sont bien meilleures que les Intel, avec une portée plus grande, une consommation moindre et un débit plus élevé.

Il y aura donc eu au moins une nouvelle plateforme pour ordinateur portable lancé lors de ce Computex, mais ce n’est pas celle que nous attendions au départ. Intel était censé introduire son Centrino 2 alias Montevina, mais des soucis ont repoussé ce lancement au mois prochain (cf. « Centrino 2 retardé au 14 juillet »)