Accueil » Dossier » AMD Phenom II X6 & 890FX : l’hexacore abordable

AMD Phenom II X6 & 890FX : l’hexacore abordable

1 : Introduction 3 : Le Turbo CORE expliqué 4 : Les chipsets de la série 800 5 : Configuration de test et benchmarks 6 : Tests synthétiques 7 : Conversion audio/vidéo 8 : Bureautique 9 : Crysis 10 : Left 4 Dead 2 11 : Call Of Duty: Modern Warfare 2 12 : DiRT 2 13 : Consommation 14 : Conclusion

Phenom II X6 : une gamme, deux processeurs

AMD lance aujourd’hui deux processeurs Phenom II X6 : le 1090T et le 1055T.

Sur le plan architectural, ces deux modèles sont identiques : il s’agit dans les deux cas de processeurs hexacores monolithiques équipés de 128 Ko de cache L1 par core (64 Ko pour les instructions et 64 Ko pour les données), de 512 Ko de cache L2 par core et de 6 Mo de cache L3 partagé.

C’est là que l’on note la première différence par rapport à l’approche adoptée par Intel : pour son hexacore Gulftown, ce dernier a augmenté la taille du cache L3 afin de maintenir un ratio considéré comme « optimal » entre les cores et le cache. Chez AMD par contre, la finesse de gravure n’a pas encore évolué, ce qui signifie que le fondeur est coincé : impossible d’augmenter la taille du cache sans mettre en danger la viabilité économique du processeur. Nous verrons cependant que l’augmentation du nombre de cores contribue déjà pas mal à accroître les performances du X6 dans les benchmarks faisant appel à des applications threadées.

Image 1 : AMD Phenom II X6 & 890FX : l'hexacore abordable

Comme nous venons de le dire, AMD n’a pas encore fait évoluer sa finesse de gravure : le Phenom II X6 (nom de code Thuban) est gravé en 45 nm comme ses petits frères ; comme il faut bien mettre les cores supplémentaires quelque part, la taille du die passe de 258 à 346 mm². AMD ne dévoile pas le nombre de transistors mais admet que les nouveaux modèles sont très proches des Opteron hexacores « Istanbul » ; nous en déduisons donc que le chiffre doit tourner aux alentours de 904 millions, là où les X4 comptaient 758 millions de transistors. L’écart est moins marqué que chez Intel, mais il faut savoir que dans le Gulftown, une bonne partie des transistors est dédiée au cache L3. On peut se dire qu’AMD a opté pour un bon rapport entre la hausse des performances et l’augmentation de la complexité, mais il ne faut pas oublier l’augmentation de la taille du die, qui représente un coût pour le fabricant ; à titre de comparaison, le passage à la gravure en 32 nm a permis à Intel de caser ses six cores et ses 12 Mo de cache L3 sur un carré de silicium plus petit que celui de ses quad-cores !

Bien qu’AMD n’ait fait aucun commentaire officiel, nous avons appris par certains fabricants de cartes-mères que le fondeur avait l’intention de lancer des quad-cores à base de Thuban après les Phenom II X6 1090T et 1055T. Il s’agira donc d’hexacores (avec fonction Turbo CORE) dont deux cores seront désactivés ; les plus chanceux pourront les réactiver. Non pas que cette possibilité nous excite particulièrement : premièrement, il s’agit totalement d’une question de chance. Impossible de savoir à l’avance si le processeur que vous avez acheté a vu ses deux cores supplémentaires désactivés pour répondre à la demande ou en raison d’un défaut de fabrication. Deuxièmement, la structure tarifaire d’AMD est de toute façon tellement compacte qu’il vaut mieux acheter directement le processeur que vous souhaitez plutôt que de vous en remettre au hasard.


Fréquence
Prix
Vitesse HT
Gravure
Cache L2 total
Cache L3 partagé
TDP
Tension
Enveloppe thermique
Phenom II X6 1090T
3,2 GHz (3,6 GHz avec Turbo)285$
4 GT/s
45 nm SOI
3 Mo
6 Mo
125 W
1,125-1,4V
62 °C
Phenom II X6 1055T
2,8 GHz (3,3 GHz avec Turbo)
199$
4 GT/s
45 nm SOI
3 Mo6 Mo125 W
1,125-1,4V
62 °C
Phenom II X4 965 Black Edition
3,4 GHz
185$
4 GT/s
45 nm SOI
2 Mo
6 Mo125 W (rév. C3)
0,825-1,4V
62 °C

Nouvelles technologies, nouveaux noms

De nos jours, le marketing étant roi, la moindre technologie doit être transposée dans le nom du produit ; AMD suit donc les traces d’Intel et ajoute une lettre à ses références processeur.

Intel avait le Core i7-980X, ce qui, quand on y réfléchit bien, n’apporte strictement aucune information utile. Et maintenant, AMD a les Phenom II X6 1090T et 1055T. Enfin bon… au moins, le II signifie qu’il s’agit de la deuxième génération de processeurs Phenom et le X6 indique qu’il s’agit d’un hexacore ; les chiffres 1090 et 1055 représentent arbitrairement les performances ; le T, enfin, signale que les modèles en question sont dotés de la fonction Turbo CORE.

Le 1090T est cadencé à 3,2 GHz par défaut (alors que le Phenom II X 965 BE l’était à 3,4 GHz). Lorsque le Turbo CORE est actif, cette fréquence peut monter jusqu’à 3,6 GHz, mais comme nous le montrerons à la page suivante, cela ne se produit pas si souvent que cela. Le processeur est assorti d’un bus HyperTransport à 2 GHz (4 GT/s) et affiche un TDP de 125 watts.

Le 1055T, quant à lui, fonctionne à 2,8 GHz par défaut et grimpe jusqu’à 3,2 GHz en mode Turbo CORE. Comme le 1090T, il est doté d’un TDP de 125 watts et d’un bus HyperTransport à 4 GT/s, ce qui se traduit par un débit de 16 Go/s dans les deux directions.

Les deux processeurs sont équipés du même contrôleur mémoire, prenant officiellement en charge la DDR2 (jusqu’à 1066 MHz) et la DDR3 (1333 MHz). Il existe toutefois des barrettes de mémoires hautes performances (reprises dans la base de données en ligne d’AMD) qui peuvent être poussées jusqu’à 1600 MHz ; elles fonctionnent avec des profils forçant des latences revues à la baisse et overclockant le northbridge (tout en augmentant sa tension).

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Phenom II X6 : une gamme, deux processeurs
  3. Le Turbo CORE expliqué
  4. Les chipsets de la série 800
  5. Configuration de test et benchmarks
  6. Tests synthétiques
  7. Conversion audio/vidéo
  8. Bureautique
  9. Crysis
  10. Left 4 Dead 2
  11. Call Of Duty: Modern Warfare 2
  12. DiRT 2
  13. Consommation
  14. Conclusion