Accueil » Actualité » AMD présente Steamroller : l’architecture Bulldozer 3.0

AMD présente Steamroller : l’architecture Bulldozer 3.0

Image 1 : AMD présente Steamroller : l'architecture Bulldozer 3.0AMD a présenté l’architecture Steamroller qui est attendue l’année prochaine et qui succèdera au Piledriver qui sortira en principe ce trimestre. La firme continue donc d’avancer selon la roadmap qu’elle avait tracé l’an dernier (cf. « Feuille de route AMD 2011–2014 : Test AMD Bulldozer : FX–8150 »). La puce sera gravée en 28 nm et affrontera l’architecture Haswell d’Intel.

Piledriver et Steamroller sont des évolutions de l’architecture Bulldozer sortie l’an dernier (cf. « Test AMD Bulldozer : FX–8150 ») et qui avait beaucoup déçu. Piledriver devrait apporter une réduction de la consommation de l’ordre de 10 % à 20 %. Steamroller offrira des améliorations au niveau du prefetching et des prédictions de branchement.

Amélioration des performances

L’un des plus grands problèmes d’AMD est le partage des étages de fetching et le décodage des instructions. Steamroller les multiplie afin de pallier ce problème. Chaque core dispose maintenant de son propre module afin d’accroître les performances. Il ne faut pas s’attendre à des performances multipliées par deux, mais AMD améliore ainsi l’un des grands goulots d’étranglement de son architecture.

Pour optimiser les prédictions de branchement, AMD a agrandi la mémoire tampon stockant les branches, ce qui réduit les mauvaises prédictions de 20 %. Cela devrait surtout être utile sur les serveurs. L’autre grande optimisation se situe au niveau du cache qui sera plus important. C’était aussi l’un des grands problèmes de Bulldozer. La firme a néanmoins refusé de donner une valeur précise sur sa taille.

Un meilleur rendement

Pour compenser en partie la place que vont prendre les nouvelles améliorations, AMD a réduit l’unité de calcul en virgule flottante en regroupant certaines parties des modules MMX et des pipelines FMAC 128 bits. Le fabricant affirme que ce système n’engendrera pas de perte de performances.

AMD va aussi s’inspirer des GPU de la société pour utiliser des designs plus denses et automatisés. Le but est de gagner de la place et économiser de l’énergie. AMD parle d’une consommation 30 % inférieure. Ce genre de design ne devrait pas néanmoins être commercialisé avant 2014, soit lors de la mise sur le marché des Excavator.