Accueil » Test » AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ? » Page 10

AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

1 : Introduction 2 : R9 280X : du Tahiti renommé 3 : R9 270X : du Pitcairn légèrement boosté 4 : R7 260X : du Bonaire avec TrueAudio 5 : TrueAudio : accélération matérielle du traitement sonore 6 : Gestion du multi-écrans 7 : Configuration de test et benchmarks 8 : Arma III 9 : Battlefield 3 11 : Crysis 3 12 : Grid 2 13 : The Elder Scrolls V: Skyrim 14 : Tomb Raider 15 : CAO : AutoCAD 2013 et Inventor 2013 16 : OpenGL : Maya 2013 et LightWave 17 : OpenCL : Bitmining, OpenCL et RatGPU 18 : Consommation 19 : Fréquences et températures 20 : Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores 21 : Conclusion

BioShock Infinite

Framerate

Image 1 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

Si Nvidia ne venait pas de baisser le prix de sa GeForce GTX 660, nous n’aurions eu aucun mal à continuer à lui préférer l’AMD Radeon HD 7870, mais la décision de la firme au caméléon rééquilibre quelque peu ce segment du marché. En pratique, la R9 270X est aujourd’hui plus chère alors qu’elle n’apporte rien de bien transcendant dans BioShock Infinite.

À l’inverse, il nous serait difficile de ne pas recommander la GeForce GTX 650 Ti Boost, à peine plus onéreuse que la R7 260X, la GeForce GTX 650 Ti ou la Radeon HD 7790 et bien plus performante.

Au sommet de la pyramide, la Radeon HD 7970 GHz Edition et la R9 280X donnent les meilleurs résultats en 2560×1440. Pour faire mieux, il faudrait passer dans le segment tarifaire supérieur et opter pour une GeForce GTX 770. Cet espace béant dans la game de Nvidia fait de la R9 280X la carte la moins chère du marché pour les joueurs désireux de s’essayer aux FPS en 2560×1440 avec des graphismes détaillés.

Évolution du framerate au cours du test

Image 2 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

Image 3 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

Les deux cartes Tahiti ne descendent jamais sous les 50 images/s en 1920×1080 alors que la GeForce GTX 760 se situe plus vers les 45 images/s. Rien de catastrophique, mais les cartes Pitcairn et la GeForce GTX 650 Ti Boost font presque aussi bien pour moins cher.

Le passage à la 2560×1440 met beaucoup plus les GPU à contribution. Les AMD Radeon HD 7970 GHz Edition et R9 280X se maintiennent toujours au-dessus des 35 images/s tandis que la Nvidia GeForce GTX 760 passe beaucoup plus de temps sous les 40 images et s’approche parfois dangereusement des 30 images/s.

Variance interimages

Image 4 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

Image 5 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

La variance interimages est un peu plus élevée dans BioShock Infinite que dans les titres précédents, mais elle reste acceptable, mais dans les pires des cas et en 2560×1440.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. R9 280X : du Tahiti renommé
  3. R9 270X : du Pitcairn légèrement boosté
  4. R7 260X : du Bonaire avec TrueAudio
  5. TrueAudio : accélération matérielle du traitement sonore
  6. Gestion du multi-écrans
  7. Configuration de test et benchmarks
  8. Arma III
  9. Battlefield 3
  10. BioShock Infinite
  11. Crysis 3
  12. Grid 2
  13. The Elder Scrolls V: Skyrim
  14. Tomb Raider
  15. CAO : AutoCAD 2013 et Inventor 2013
  16. OpenGL : Maya 2013 et LightWave
  17. OpenCL : Bitmining, OpenCL et RatGPU
  18. Consommation
  19. Fréquences et températures
  20. Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores
  21. Conclusion