Accueil » Test » AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ? » Page 2

AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

1 : Introduction 3 : R9 270X : du Pitcairn légèrement boosté 4 : R7 260X : du Bonaire avec TrueAudio 5 : TrueAudio : accélération matérielle du traitement sonore 6 : Gestion du multi-écrans 7 : Configuration de test et benchmarks 8 : Arma III 9 : Battlefield 3 10 : BioShock Infinite 11 : Crysis 3 12 : Grid 2 13 : The Elder Scrolls V: Skyrim 14 : Tomb Raider 15 : CAO : AutoCAD 2013 et Inventor 2013 16 : OpenGL : Maya 2013 et LightWave 17 : OpenCL : Bitmining, OpenCL et RatGPU 18 : Consommation 19 : Fréquences et températures 20 : Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores 21 : Conclusion

R9 280X : du Tahiti renommé

La R9 280X représente la deuxième, voire la troisième incarnation du GPU Tahiti. Tout dépend du point de vue : doit-on considérer la Radeon HD 7970 GHz Edition comme un produit distinct ?

Lorsque nous avons rédigé l’article AMD Radeon HD 7970 GHz Edition Review: Give Me Back That Crown!, cette carte affichait une fréquence de 1 GHz capable de grimper à 1,05 GHz sous l’effet de la technologie PowerTune with Boost. Mis à part cela, son GPU Tahiti n’était en rien bridé : 2048 stream processors, 128 unités de textures, 32 ROP et un bus mémoire de 384 bits au total associé à 3 Go de GDDR5 cadencée à 6 GT/s. À l’heure de commercialiser sa carte, AMD s’est contenté de la doter d’un TDP de 250 watts et d’un tarif de 500 $ (soit 50 $ de moins que la 7970 à son lancement).

Image 1 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

Les spécifications techniques de la R9 280X sont extrêmement similaires. Son GPU Tahiti affiche la même configuration (2048:128:32), le même bus mémoire (384 bits) et la même capacité de mémoire (3 Go de GDDR5 censée fonctionner à 6 GT/s). Pas de changement non plus côté alimentation : le TDP demeure de 250 watts et il vous faudra toujours un connecteur à huit broches accompagné d’un six broches. La seule différence notable entre les deux cartes est la fréquence de la R9 280X, qui plafonne à 1 GHz. Sans surprise donc, la R9 280X fera moins bien que sa grande sœur dans nos tests. Heureusement, le prix est à l’avenant.

Proposée aux alentours de 300 $, la R9 280X se positionne en effet essentiellement, sur le plan tarifaire, face à la GeForce GTX 760, ce qui est une bonne nouvelle pour AMD : comme nous le savons déjà, la Radeon HD 7970 GHz Edition est plutôt du niveau d’une GeForce GTX 770. La nouvelle venue devrait donc venir chambouler quelque peu le marché.

Autre bon point : les Radeon HD 7970 actuelles peuvent être couplées aux nouvelles R9 280X en CrossFire. Un rapide test sous Fraps indique que la 280X atteint les 52,9 images/s dans Battlefield 3 en 2560×1440, chiffre que l’ajout d’une 7970 GHz Edition fait grimper à 102,3 images/s. Mieux encore, lorsqu’elle n’est pas utilisée, la 7970 diminue sa consommation grâce au ZeroCore d’AMD.

Nous avons reçu deux cartes R9 280X différentes et aucune ne se conforme aux spécifications de référence d’AMD.

Asus R9 280X-DC2T-3GD5

La première est l’Asus R9 280X DirectCU II TOP, une carte overclockée dont le GPU est capable d’atteindre 1070 MHz et dont la mémoire GDDR5 peut grimper jusqu’à 6400 MT/s. Le fabricant taïwanais prévoit de la commercialiser à 310 $, assortie d’un connecteur d’alimentation et d’un câble CrossFire.

Image 2 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

Asus emploie également une PCB sur mesure et un ventirad surdimensionné correspondant mieux à la consommation et aux émissions thermiques et acoustiques de la sa carte. D’après la société, sa R9 280X emploie une alimentation PWM à huit phases (45 A/phase) contre cinq phases pour celle d’AMD (60 A/phase). Celle-ci, associée à des composants annoncés comme étant de meilleure qualité, est censée améliorer les capacités d’overclocking de la carte. Comme à son habitude, Asus fournit également son logiciel GPU Tweak, qui permet de régler la fréquence et la tension du core et de la mémoire, la consommation visée et la vitesse du ventilateur ; à l’exception des tensions, il s’agit toutefois de réglages que l’on peut effectuer via la page OverDrive des pilotes d’AMD.

En ce qui concerne les dimensions, la R9 280X DirectCU II TOP ne se contente pas d’être une carte double emplacement : en plus d’être large, elle est aussi longue et haute. Son cache dépassant à l’extrémité de la PCB lui confère en effet une longueur totale de 28,5 cm, tandis qu’un caloduc faisant saillie sur le dessus lui donne une hauteur de 14,5 cm.

Côté connectique, nous avons droit à un port DVI-I dual-link, un DVI-D dual-link, un HDMI et un DisplayPort pleine taille.

XFX R9-280X-TDFD

La XFX R9-280X-TDFD nous est parvenue peu après la carte d’Asus et repose elle aussi sur une PCB légèrement remaniée. Sa fréquence de 850 MHz est capable de passer à 1 GHz lorsque la marge thermique disponible l’autorise et sa mémoire cadencée à 6 GT/s lui confère une bande passante de 288 Go/s.

Image 3 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

Sur le plan physique, la R9-280X-TDFD est une carte occupant deux emplacements et dotée de deux ventilateurs axiaux qui sont très silencieux mais ont le défaut de renvoyer la chaleur dans le boîtier au lieu de l’en extraire par les ouïes de la face arrière.

La connectique est plutôt riche, avec un total de cinq connecteurs : un port DVI-I dual-link, un DVI-D single-link, un HDMI et deux mini-DisplayPort. La R9 280X de XFX comporte deux ponts CrossFire et autorise les configurations à quatre cartes, mais le cache en plastique qui entoure le radiateur est tellement haut qu’il en devient difficile de brancher jusqu’aux plus flexibles des rubans connecteurs.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. R9 280X : du Tahiti renommé
  3. R9 270X : du Pitcairn légèrement boosté
  4. R7 260X : du Bonaire avec TrueAudio
  5. TrueAudio : accélération matérielle du traitement sonore
  6. Gestion du multi-écrans
  7. Configuration de test et benchmarks
  8. Arma III
  9. Battlefield 3
  10. BioShock Infinite
  11. Crysis 3
  12. Grid 2
  13. The Elder Scrolls V: Skyrim
  14. Tomb Raider
  15. CAO : AutoCAD 2013 et Inventor 2013
  16. OpenGL : Maya 2013 et LightWave
  17. OpenCL : Bitmining, OpenCL et RatGPU
  18. Consommation
  19. Fréquences et températures
  20. Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores
  21. Conclusion