Accueil » Test » AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ? » Page 3

AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

1 : Introduction 2 : R9 280X : du Tahiti renommé 4 : R7 260X : du Bonaire avec TrueAudio 5 : TrueAudio : accélération matérielle du traitement sonore 6 : Gestion du multi-écrans 7 : Configuration de test et benchmarks 8 : Arma III 9 : Battlefield 3 10 : BioShock Infinite 11 : Crysis 3 12 : Grid 2 13 : The Elder Scrolls V: Skyrim 14 : Tomb Raider 15 : CAO : AutoCAD 2013 et Inventor 2013 16 : OpenGL : Maya 2013 et LightWave 17 : OpenCL : Bitmining, OpenCL et RatGPU 18 : Consommation 19 : Fréquences et températures 20 : Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores 21 : Conclusion

R9 270X : du Pitcairn légèrement boosté

À son lancement, la Radeon HD 7870 coûtait aux alentours de 350 € ; aujourd’hui, on la trouve à un prix allant de 150 à 200 € selon les marques et les modèles. Il n’est donc sans doute pas très étonnant d’apprendre qu’AMD souhaite commercialiser sa R9 270X, une carte graphique basée sur un GPU nommé Curacao mais sur papier en tout point identique au Pitcairn, à un prix correspondant au sommet de cette plage tarifaire, à savoir 200 $.

Image 1 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

On sent bien qu’AMD n’a pas autant la pression dans ce segment que dans celui de la R9 280X : 200 $, c’est en effet à peu de choses près le prix de la GeForce GTX 660 2 Go, qui ne fait guère le poids par rapport aux cartes Pitcairn (NDLR : juste avant le lancement, Nvidia a annoncé une baisse du prix de sa 660).

Heureusement pour nous, si le prix de la R9 270X n’évolue pas vraiment par rapport à celui de la Radeon HD 7870, AMD a eu la bonne idée de revoir ses performances légèrement à la hausse.

Image 2 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

La Radeon HD 7870 avait un GPU Pitcairn composé de 1280 shaders, 80 unités de textures et 32 ROP. Ses fréquences de 1000 MHz pour le core et 1200 MHz pour la mémoire suffisaient amplement pour le jeu en 1920 x 1080 et son bus mémoire de 256 bits desservant 2 Go de mémoire GDDR5 permettait d’obtenir des graphismes parfaitement détaillés.

La R9 270X ne change pas la donne : 1280 shaders, 80 unités de textures et 32 ROP. Toutefois, son GPU Curacaco voit sa fréquence passer à 1,05 GHz et ses 2 Go de GDDR5 fonctionnent à 1400 MHz (soit 5,6 GT/s). AMD a d’ores et déjà annoncé des versions 4 Go, mais leur tarif sera plus élevé. En matière de consommation, la R9 270X affiche un TDP de 180 watts alors que la 7870 se contentait de 175 watts ; heureusement, ce changement est suffisamment minime pour ne pas nécessiter l’abandon des deux connecteurs à six broches.

Image 3 : AMD Radeon R9 280X, R9 270X et R7 260X : quoi de neuf ?

Les cartes vendues par les partenaires d’AMD offriront sans doute les connectiques les plus variées, mais le modèle de référence est équipe de deux sorties DVI, d’une HDMI et d’une DisplayPort.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. R9 280X : du Tahiti renommé
  3. R9 270X : du Pitcairn légèrement boosté
  4. R7 260X : du Bonaire avec TrueAudio
  5. TrueAudio : accélération matérielle du traitement sonore
  6. Gestion du multi-écrans
  7. Configuration de test et benchmarks
  8. Arma III
  9. Battlefield 3
  10. BioShock Infinite
  11. Crysis 3
  12. Grid 2
  13. The Elder Scrolls V: Skyrim
  14. Tomb Raider
  15. CAO : AutoCAD 2013 et Inventor 2013
  16. OpenGL : Maya 2013 et LightWave
  17. OpenCL : Bitmining, OpenCL et RatGPU
  18. Consommation
  19. Fréquences et températures
  20. Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores
  21. Conclusion