Accueil » Test » AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga ! » Page 11

AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga !

1 : Introduction 2 : Asus Strix Radeon R9 285 3 : Gigabyte R9 285 WindForce OC 4 : Configuration de test et benchmarks 5 : Benchmarks synthétiques 6 : Titanfall, Battlefield 4 7 : Thief, Arma 3 8 : Grid Autosport, Assassin's Creed IV 9 : Watch Dogs, Far Cry 3 10 : Consommation au repos 12 : Consommation en calcul GPGPU (torture) 13 : Température et bruit 14 : Conclusion

Consommation dans les jeux

Consommation (boucle de jeu)

Pour le test de consommation dans les jeux, nous commençons par échauffer les cartes graphiques pendant 20 minutes, jusqu’à obtention d’une température stable de 64 °C. Nous remesurons ensuite sa consommation électrique. Notre boucle de jeu est relativement lourde pour le GPU, ce qui nous permet d’affirmer que les 176 watts de moyenne que nous avons constatés sont plutôt représentatifs des jeux les plus exigeants du moment. Avec des titres un petit peu plus simples, la consommation devrait avoir tendance à se caler entre 165 et 170 watts.

Image 1 : AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga !

Une fois encore, nous zoomons sur une minute de consommation ; la répartition de la charge entre les connecteurs PCIe et celui de la carte-mère est tout à fait conforme aux normes applicables.

Image 2 : AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga !

Le contrôle qu’exerce la carte sur la puissance tirée du connecteur de la carte-mère est assez rassurant : la charge effective ne dépasse jamais le maximum nominal de celui-ci (75 watts).

Image 3 : AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga !

Voyons comment sont répartis les 15 watts consommés dans les jeux.

 MinimumMaximumMoyenne
PCIe 12V
33 W 209 W 124 W 
Carte-mère 3,3 V3 W 7 W 5 W 
Carte-mère 12 V9 W 93 W 47 W 
Total carte graphique47 W 290 W 176 W 

Liste des valeurs individuelles par rail d’alimentation

Une fois encore, nous avons compilé une galerie reprenant l’ensemble des valeurs de consommation de chaque rail d’alimentation au repos.

Tensions

La tension moyenne est d’exactement 12 V, comme au repos, avec des fluctuations similaires.

Image 4 : AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga !

La Gigabyte R9 285 WindForce OC, avec ses 176 watts dans les jeux, consomme près de 40 watts de moins qu’une AMD Radeon R9 280 de référence légèrement overclockée, qui est aussi un peu moins rapide en moyenne. Lorsqu’on compare l’efficacité énergétique de la Gigabyte R9 285 WindForce OC à celle des cartes graphiques de nos charts 2014, il apparaît que la petite nouvelle termine au niveau de la GeForce GTX 760, une carte basée sur l’ancienne architecture Kepler de Nvidia. Si AMD avait pour objectif de faire mieux que son rival, c’est raté. La firme est certes parvenue à rattraper son retard en matière d’efficacité énergétique, mais cela ne suffira pas pour faire concurrence aux futures cartes Nvidia Maxwell.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Asus Strix Radeon R9 285
  3. Gigabyte R9 285 WindForce OC
  4. Configuration de test et benchmarks
  5. Benchmarks synthétiques
  6. Titanfall, Battlefield 4
  7. Thief, Arma 3
  8. Grid Autosport, Assassin's Creed IV
  9. Watch Dogs, Far Cry 3
  10. Consommation au repos
  11. Consommation dans les jeux
  12. Consommation en calcul GPGPU (torture)
  13. Température et bruit
  14. Conclusion