Accueil » Test » AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga ! » Page 5

AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga !

1 : Introduction 2 : Asus Strix Radeon R9 285 3 : Gigabyte R9 285 WindForce OC 4 : Configuration de test et benchmarks 6 : Titanfall, Battlefield 4 7 : Thief, Arma 3 8 : Grid Autosport, Assassin's Creed IV 9 : Watch Dogs, Far Cry 3 10 : Consommation au repos 11 : Consommation dans les jeux 12 : Consommation en calcul GPGPU (torture) 13 : Température et bruit 14 : Conclusion

Benchmarks synthétiques

Nous commençons notre analyse par une série de benchmarks synthétiques et plus particulièrement par 3DMark Firestrike.

Image 1 : AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga !

Même si 3DMark Firestrike n’est pas le benchmark idéal pour comparer les architectures GPU, il nous donne déjà un bon aperçu. Malgré une fréquence et une bande passante mémoire plus faible que la Radeon R9 280, la R9 285 est plus rapide et se place entre cette dernière et la Radeon R9 280X.

Nous continuons avec le benchmark de chiffrement avec accélération GPGPU de Sandra 2014 SP3. 

Image 2 : AMD Radeon R9 285 : et voici Tonga !

Le nouvel algorithme de compression sans perte des couleurs n’est ici d’aucune aide : la Radeon R9 285 est légèrement moins rapide que la Radeon R9 280.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Asus Strix Radeon R9 285
  3. Gigabyte R9 285 WindForce OC
  4. Configuration de test et benchmarks
  5. Benchmarks synthétiques
  6. Titanfall, Battlefield 4
  7. Thief, Arma 3
  8. Grid Autosport, Assassin's Creed IV
  9. Watch Dogs, Far Cry 3
  10. Consommation au repos
  11. Consommation dans les jeux
  12. Consommation en calcul GPGPU (torture)
  13. Température et bruit
  14. Conclusion