Accueil » Actualité » AMD Radeon R9 Fury : Fiji plus petit, plus efficace ? » Page 8

AMD Radeon R9 Fury : Fiji plus petit, plus efficace ?

1 : Introduction 2 : Le tour de la carte 3 : Comment nous testons 4 : En jeux 5 : Overclocking 6 : Consommation et efficacité énergétique 7 : Températures et nuisances sonores

Conclusion

Il n’est pas facile de délivrer un verdict sur la Fury d’AMD. D’un côté, le GPU Fiji et sa mémoire HBM sont une prouesse technique. La HBM n’en est qu’à ses débuts, mais montre déjà un fort potentiel. Son très large bus mémoire est clairement très efficace et AMD a prouvé que 4 Go sont suffisants pour les jeux actuels même au niveau de détails le plus élevé. Ceci dit, le marketing d’AMD vise trop haut.

Image 1 : AMD Radeon R9 Fury : Fiji plus petit, plus efficace ?

AMD recommande la Fury pour le jeu en 4K. Techniquement, elle en est capable. Mais AMD suggère de manière trompeuse que la carte est capable d’afficher en 4K avec les détails graphiques poussés à fond. Certains jeux passent en 4K et mode Ultra, c’est vrai, mais la fluidité de l’affichage en prend alors un coup et ne satisfera pas les joueurs passionnés, ceux qui sont susceptibles d’investir dans une carte aussi chère que la Fury. Il serait bien plus honnête de dire que la Fury est capable de monter en 4K avec des réglages graphiques moyens, mais ce ne serait pas aussi sexy.

Ce malentendu dissipé, il y a des raisons d’aimer la Radeon R9 Fury Tri-X de Sapphire. Le système de refroidissement et ses grands ventilateurs remplissent leur rôle en tournant lentement sans faire de bruit. En augmentant la vitesse de rotation des ventilateurs, il y a de la marge pour dissiper encore plus de puissance, donc pour overclocker. Sapphire offre d’ailleurs déjà un léger overclock sympathique. Visuellement, la Fury Tri-X nous semble aussi réussie.

La Radeon Fury marque le retour d’AMD dans le jeu haut de gamme. Mais elle plus taillée pour jouer en 2560 x 1440 pixels qu’en 4K. Dans presque tous les tests, la Sapphire R9 Fury Tri-X surclasse la GTX 980. Même en annulant l’overclock effectué par Sapphire, elle reste compétitive. La Fury se glisse astucieusement entre la GTX 980 et la GTX 980 Ti à la fois en termes de performance et de prix.

Image 3 : AMD Radeon R9 Fury : Fiji plus petit, plus efficace ?

Sapphire Radeon R9 Fury Tri-X

On aime
  • Refroidisseur performant • Ventilateurs silencieux • Back plate • Très bonne carte pour jouer en 2560 x 1440
On n’aime pas
  • Consommation • Overclocking • Taille
Verdict :

Le petit GPU Fiji d’AMD est un excellent concurrent à la GeForce GTX 980 de Nvidia et se permet de titiller la GTX 980 Ti dans certains tests. Même privé d’une partie de ces unités de texture et de ses shaders, il se montre presque aussi performant que le Fury complet. Sapphire a fait un très bon travail sur le système de refroidissement, qui parvient à encaisser l’énorme consommation de la carte tout en restant relativement silencieux. Notre échantillon souffre de sifflements créés par les bobines de l’étage d’alimentation : nous nous abstiendrons de juger ce point jusqu’à avoir pu tester un second exemplaire.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Le tour de la carte
  3. Comment nous testons
  4. En jeux
  5. Overclocking
  6. Consommation et efficacité énergétique
  7. Températures et nuisances sonores
  8. Conclusion