Accueil » Dossier » AMD Ryzen 3000 : faut-il craquer pour de la DDR4 à haute fréquence ?

AMD Ryzen 3000 : faut-il craquer pour de la DDR4 à haute fréquence ?

1 : Intro et méthode de test 2 : Bande passante mémoire et cache L3 4 : Performances : encodage H.265 5 : Performances en jeu 6 : Performances : frametimes en jeu 7 : Performances : Blender, 7-zip 8 : Conclusion

Latences mémoire, cache L3 et
et inter-coeurs

Tous les tests de latence sont réalisés avec la dernière version de Sisoftware Sandra Titanium 2018. Le développeur nous a expliqué qu’AMD ne leur a pas remonté de problème de mesure dans ces tests, mais il convient tout de même de rester prudent sur ces résultats, l’architecture Zen 2 et la structure Chiplet étant toute nouvelle.

Latence RAM (ns)

Nos avons remarqué lors de notre test des Ryzen 9 3900X et 7 3700X que la latence de communication entre ces CPU et la DRAM est 50 % plus élevée que chez Intel, à cause du chiplet d’entrée/sortie du Ryzen faisant la jonction entre le chiplet CPU et la DRAM. Il est donc logique de voir cette latence diminuer au fur et à mesure que la fréquence DRAM augmente, puisque cette même fréquence est liée à celle de l’Infinity Fabric. Mais le découplage de ces deux fréquences au delà de 1800 MHz se traduit par une latence supplémentaire. Le sweat spot se situe donc au niveau de la DDR4-3600, ce qu’indique justement AMD dans sa documentation.

Latence cache L3 (ns)

Le cache L3 est placé sur les chiplets CPU Zen 2 et AMD a fortement optimisé la gestion de la mémoire cache. Cela se traduit par des latences très faibles, indépendantes de la vitesse de l'Infinity Fabric ou du contrôleur mémoire. Le seul paramètre pouvant faire varier cette latence du cache L3 devient donc sa fréquence de fonctionnement, fixée à 4,2 GHz dans le cas présent, ce qui explique les résultats ci-dessous, identiques quelle que soit la fréquence DRAM.

Latence inter-cœurs et inter-CCX

La latence moyenne des coeurs est clairement handicapée par la latence inter-CCX élevée des Ryzen, à 70 ns. C'est logique, mais au moins c'est une latence constante, même entre différents chiplets, car tout passe par l’Infinity Fabric.

C'est pourquoi la latence inter-CCX diminue légèrement au fur et à mesure que la fréquence de l'Infinity Fabric augmente (1467 MHz avec de la DDR4-2933, 1700 MHz avec de la DDR4-3400, 1800 MHz avec de la DDR4-3600 ou plus rapide). A l'inverse, les latences à l'intérieur d'un même CCX ou d'un même coeur (SMT) ne varient pas puisqu'elles ne sont pas liées à la fréquence de l'Infinity Fabric.

Sommaire :

  1. Intro et méthode de test
  2. Bande passante mémoire et cache L3
  3. Latences mémoire, cache L3 et et inter-coeurs
  4. Performances : encodage H.265
  5. Performances en jeu
  6. Performances : frametimes en jeu
  7. Performances : Blender, 7-zip
  8. Conclusion