Accueil » Dossier » AMD Ryzen 3000 : faut-il craquer pour de la DDR4 à haute fréquence ?

AMD Ryzen 3000 : faut-il craquer pour de la DDR4 à haute fréquence ?

1 : Intro et méthode de test 2 : Bande passante mémoire et cache L3 3 : Latences mémoire, cache L3 et et inter-coeurs 4 : Performances : encodage H.265 6 : Performances : frametimes en jeu 7 : Performances : Blender, 7-zip 8 : Conclusion

Performances en jeu

Les tests en jeu ont été réalisés en Full HD afin de stresser le plus possible le processeur et la mémoire vive. Il ne s’agit pas d’un test de performances GPU ! De la même façon, il ne s’agit pas ici de savoir s’il est possible de jouer en 4K, mais bien de mesurer les écarts de performances en fonction de la fréquence (et des timings) de la DRAM. Côté réglages graphiques, nous choisissons toujours le pré-réglage le plus élevé possible, sauf avec Metro Exodus (Ultra et pas Extrême). Les fonctionnalités propres à Nvidia (RTX, DLSS, HBAO+…) sont désactivées.

De manière générale, les performances augmentent légèrement au fur et à mesure que la fréquence de la mémoire augmente. Mais au delà de la DDR4-3600, les performances retombent, puis se remettent à progresser, toujours à cause du mode de fonctionnement avec un ratio 2:1 au delà de 1800 MHz !

En pratique, la DDR4-3733 offre des performances légèrement en deçà de la DDR4-2933, tandis que la DDR4-3600 fait jeu égal avec la DDR4-4400. Seule exception : Metro Exodus, qui semble indifférent à la fréquence de la mémoire vive.

Sommaire :

  1. Intro et méthode de test
  2. Bande passante mémoire et cache L3
  3. Latences mémoire, cache L3 et et inter-coeurs
  4. Performances : encodage H.265
  5. Performances en jeu
  6. Performances : frametimes en jeu
  7. Performances : Blender, 7-zip
  8. Conclusion