Accueil » Dossier » AMD Ryzen 3000 : faut-il craquer pour de la DDR4 à haute fréquence ?

AMD Ryzen 3000 : faut-il craquer pour de la DDR4 à haute fréquence ?

1 : Intro et méthode de test 2 : Bande passante mémoire et cache L3 3 : Latences mémoire, cache L3 et et inter-coeurs 4 : Performances : encodage H.265 5 : Performances en jeu 6 : Performances : frametimes en jeu 7 : Performances : Blender, 7-zip

Conclusion

Image 1 : AMD Ryzen 3000 : faut-il craquer pour de la DDR4 à haute fréquence ?

Si le contrôleur mémoire capricieux des précédents Ryzen était l’un des points les plus gênant de l’architecture Zen, force est de constater qu’AMD a réalisé un travail sans bavure de ce côté avec Zen 2. Même si, officiellement, les nouveaux Ryzen 3000 supportent jusqu’à la DDR4-3200 sur deux slots mémoires, en pratique (et le constructeur en fait même un argument marketing) il est aisé de monter largement au delà, DDR4-4000 ou plus !

Le nouveau fonctionnement avec un ratio 2:1 n’est bien entendu pas étranger à cette gestion améliorée de la DRAM, mais cela se fait tout de même avec un petit inconvénient, à savoir une augmentation des latences. Mais comme nous venons de le voir, l’impact (parfois positif, parfois négatif) sur les performances varie suivant les tâches.

La DDR4-3600, véritable sweet spot sur Ryzen 3000

Au final, nous rejoignons totalement AMD lorsque celui-ci conseille d’utiliser de la DDR4-3600. Il s’agit de la fréquence la plus élevée possible avec un ratio 1:1 (hors overclocking du contrôleur mémoire ou de l’Infinity Fabric), et les performances sont très souvent aussi bonnes qu’avec de la DDR4-4400. Cerise sur le gâteau, le prix d’un kit en DDR4-3600 n’a absolument rien à voir avec celui, stratosphérique, des quelques kits de DDR4-4400 sur le marché : les 2 x 8 Go de Corsair Vengeance RGB Pro DDR4-3600 en CL18 ne coûtent par exemple que 120 euros environ !

Image 2 : AMD Ryzen 3000 : faut-il craquer pour de la DDR4 à haute fréquence ?


Sommaire :

  1. Intro et méthode de test
  2. Bande passante mémoire et cache L3
  3. Latences mémoire, cache L3 et et inter-coeurs
  4. Performances : encodage H.265
  5. Performances en jeu
  6. Performances : frametimes en jeu
  7. Performances : Blender, 7-zip
  8. Conclusion